Inspiration 60 pour la marque française Lacoste à la fashion week de New York

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 17/02/2012 à 15H02
  • Défilé Lacoste pap ah 2012-2013 à New York
  • Défilé Lacoste pap ah 2012-2013 à New York
  • Défilé Lacoste pap ah 2012-2013 à New York
  • Défilé Lacoste pap ah 2012-2013 à New York
  • Défilé Lacoste pap ah 2012-2013 à New York
Précédent Suivant
Précédent Suivant
  • Défilé Lacoste pap ah 2012-2013 à New York
    Défilé Lacoste pap ah 2012-2013 à New York © T.A. Clary. AFP
  • Défilé Lacoste pap ah 2012-2013 à New York
    Défilé Lacoste pap ah 2012-2013 à New York © T.A.Clary. AFP
  • Défilé Lacoste pap ah 2012-2013 à New York
    Défilé Lacoste pap ah 2012-2013 à New York © T.A. Clary. AFP
  • Défilé Lacoste pap ah 2012-2013 à New York
    Défilé Lacoste pap ah 2012-2013 à New York © T.A. CLary. AFP
  • Défilé Lacoste pap ah 2012-2013 à New York
    Défilé Lacoste pap ah 2012-2013 à New York © T.A.Clary. AFP

Il neigeait sur le podium du défilé Lacoste qui a présenté sa collection automne-hiver 2012-2013 lors de la fashion new-yorkaise revisitant le ski dans les Alpes des années 60. Felipe Oliveira Baptista, directeur artistique de la marque au crocodile pour laquelle il présentait sa deuxième collection, "aime", dit-il, "à s'inspirer de ses archives". Zoom sur cette marque française... elles étaient, en effet, peu nombreuses à présenter leurs collections à New York du 8 au 16 février 2012 (Moncler Grenoble, Catherine Malandrino, Hervé Léger by Max Azria).

Lacoste avait habillé l'équipe de France de ski en 1966, il en a retrouvé des photos. "Et j'ai eu aussi accès à des photos de la famille dans les années 30 à Chamonix", a-t-il expliqué à l'AFP. De cette conjugaison d'inspirations, il a créé une collection automne-hiver 2012-2013 sportive avec "un twist urbain", où le pantalon fuseau est revu en leggings bicolores, en pulls en laine mérinos, en combinaisons et mini-robes près du corps avec des empiècements géométriques colorés, des poches à fermetures éclair et un col roulé zippé. Beaucoup de bleu marine dans la collection, des gris, des blancs neige, du noir plus urbain aussi.

Felipe Oliveria Baptista y mélange les matières et les coupes, joue les superpositions, le cuir et les manteaux à grande capuche. Pour le défilé homme et femme, d'immense vitrines de cellophane transparentes où voletaient de faux flocons de neige avaient été installées au théâtre du Lincoln Center.

"Ce sont des vêtements très faciles à vivre, on a beaucoup réfléchi à l'idée de confort", explique aussi Felipe Oliveria Baptista qui insiste sur le côté "sexy et très confortable" de sa nouvelle collection.

Après une 1re collection printemps-été 2012 résolument féminine
En septembre 2011, Lacoste avait présenté à la Fashion week de New York une collection printemps-été 2012, la première de son nouveau D.A de 36 ans. Pour la marque française qui a inventé le polo et compte 1.200 boutiques dans le monde, la femme est désormais l'avenir de l'homme. "Elles représentent 80% de nos clients mais seulement 20% de notre chiffre d'affaires", avait alors expliqué son directeur général Christophe Chenut. Elles viennent acheter mais surtout pour des hommes. "Le gros chantier stratégique pour 2012, c'est la femme" ajoutait-t-il.

Une femme sportswear et chic, qui revisite les polos de rubgy à grosses rayures en mini-robe, associe mini-shorts et vastes imperméables à capuche mais ose les robes longues fluides à petit col boutonnées dans le dos. Le piqué de coton se marie à la soie pour des ponchos, les manches courtes sont largement échancrées sur les côtés, les blouses de soie à motifs géométriques art déco, jaune sur marine ou bleu Sumatra.