Focus sur 2 créatrices qui ont remporté le prix Ethique au Festival de Dinard

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 17/04/2012 à 08H14
  • Céline Montoussé (à gauche) et Juliette Imbert (à droite), quelques minutes avant le défilé
  • Plage de Dinard: installation du podium le 13/04/2012
  • Plage de Dinard: installation du podium le 13/04/2012
  • Les créateurs présentent leurs collections au Palais des Arts et du Festival
  • Le stand de Céline Montoussé et Juliette Imbert
  • Les 2 créatrices sur leur stand, le 13/04/2012
  • Le portant des vêtements en direction des backstages pour l'installation
  • Traversée de la plage avec le portant des vêtements
  • Le portant est désormais dans la tente backstage
  • La silhouette ethique à l'origine de leur prix
  • Une des 5 silhouettes de leur collection
  • Une des 5 silhouettes de leur collection
  • Une des 5 silhouettes de leur collection
  • Une des 5 silhouettes de leur collection
  • Une des 5 silhouettes de leur collection
  • Les créatrices et le modèle ethique redescendent du podium... maintenant c'est l'attente des résultats
Précédent Suivant
Précédent Suivant
  • Céline Montoussé (à gauche) et Juliette Imbert (à droite), quelques minutes avant le défilé
    Céline Montoussé (à gauche) et Juliette Imbert (à droite), quelques minutes avant le défilé © Corinne Jeammet
  • Plage de Dinard: installation du podium le 13/04/2012
    Plage de Dinard: installation du podium le 13/04/2012 © Corinne Jeammet
  • Plage de Dinard: installation du podium le 13/04/2012
    Plage de Dinard: installation du podium le 13/04/2012 © Corinne Jeammet
  • Les créateurs présentent leurs collections au Palais des Arts et du Festival
    Les créateurs présentent leurs collections au Palais des Arts et du Festival © Corinne Jeammet
  • Le stand de Céline Montoussé et Juliette Imbert
    Le stand de Céline Montoussé et Juliette Imbert © Corinne Jeammet
  • Les 2 créatrices sur leur stand, le 13/04/2012
    Les 2 créatrices sur leur stand, le 13/04/2012 © Corinne Jeammet
  • Le portant des vêtements en direction des backstages pour l'installation
    Le portant des vêtements en direction des backstages pour l'installation © Corinne Jeammet
  • Traversée de la plage avec le portant des vêtements
    Traversée de la plage avec le portant des vêtements © Corinne Jeammet
  • Le portant est désormais dans la tente backstage
    Le portant est désormais dans la tente backstage © Corinne Jeammet
  • La silhouette ethique à l'origine de leur prix
    La silhouette ethique à l'origine de leur prix © Corinne Jeammet
  • Une des 5 silhouettes de leur collection
    Une des 5 silhouettes de leur collection © Corinne Jeammet
  • Une des 5 silhouettes de leur collection
    Une des 5 silhouettes de leur collection © Corinne Jeammet
  • Une des 5 silhouettes de leur collection
    Une des 5 silhouettes de leur collection © Corinne Jeammet
  • Une des 5 silhouettes de leur collection
    Une des 5 silhouettes de leur collection © Corinne Jeammet
  • Une des 5 silhouettes de leur collection
    Une des 5 silhouettes de leur collection © Corinne Jeammet
  • Les créatrices et le modèle ethique redescendent du podium... maintenant c'est l'attente des résultats
    Les créatrices et le modèle ethique redescendent du podium... maintenant c'est l'attente des résultats © Corinne Jeammet

J’étais loin d’imaginer que les 2 créatrices que j’avais choisi de suivre parmi 12 créateurs, inconnus du public, allaient rafler un titre lors du 19e Festival international des jeunes créateurs de mode de Dinard. Et pourtant Juliette Imbert et Céline Montoussé -en lice dans la catégorie prêt-à-porter féminin avec leur collection de maille- ont remporté le prix EthicalFashion, un prix distribué pour la première fois.

Une première rencontre, début avril, m’a permis de découvrir un binome créatif, tout juste constitué et pour lequel Dinard est la première marche d’une aventure lancée à 2. Les deux jeunes femmes sont, alors, en pleine création des modèles qui défileront au Festival. Elles tricotent et recyclent des fripes tout en s’essayant à des techniques artisanales, comme la sérigraphie ou la broderie. 15 jours pour finaliser la collection : 5 silhouettes à réaliser dont 1 silhouette éthique incluant le développement durable dans sa conception, 1 tenue balnéaire aux couleurs de Dinard bleu & blanc et 1 tenue pour le stand (Stockman). A ce moment-là, elles se disent « impatientes mais pas pressées ». Tenue informée chaque semaine par texto de la progression de leur collection, je n’ai qu’une hâte, c’est de les retrouver in situ.

En direct de Dinard
Le 13 avril, elles sont sur leur stand – qu’elles ont installé la veille dans le cadre du Palais des Arts et du Festival – où elles discutent avec des professionnels. Elles sont contentes : « Le stand nous plaît. Il reflète bien ce que nous sommes. On a réussi à terminer la collection à temps » indique Céline qui m’entraîne en backstage voir les modèles qui défileront le lendemain. Cette collection est destinée à une femme « aventurière libre, wild, subtile. Une femme qui surprend par sa simplicité » précise Juliette.

Les 2 créatrices sur leur stand, le 13/04/2012

Les 2 créatrices sur leur stand, le 13/04/2012

© Corinne Jeammet
Je les retrouve le 14 avril à 14h30. J-1h30 avant le défilé. Les collections des créateurs rejoignent les tentes installées sur la plage. La pression monte. Juliette me dit « J’ai le vertige ». Mais, elles se soutiennent. Je suis toujours un peu bluffée par l’osmose des duos. Alors, je demande à chacune de me qualifier d'une phrase la complémentarité qu'elle trouve chez l’autre. Illico, Céline m’indique « Avec Juliette, j’ai découvert, une énergie créatrice folle qui offre d’immenses possibilités », et Juliette de préciser : « Céline ressent les choses, elle est bienveillante ».

Le portant est désormais dans la tente backstage

Le portant est désormais dans la tente backstage

© Corinne Jeammet
Top départ du défilé… Elles sont les dernières dans l’ordre de passage. L'attente démarre. Je suis à la sortie des backstages pour shooter leurs modèles avant qu’ils ne défilent sur le podium. Tout va très vite, les voilà qui redescendent du podium. Je quitte Dinard. La nouvelle de leur prix EthicalFashion me sera envoyé par texto dans le train qui me ramène à Paris....

Un prix Ethique qui leur correspond bien
La nouveauté 2012 du festival, c’est le prix EthicalFashion de mode éthique pour le styliste présentant une collection incluant le développement durable. Et dès notre première rencontre, j’ai compris que c’est une notion à laquelle les 2 créatrices n'étaient pas indifférentes et qu'elles avaient peut-être une chance de remporter un prix. En effet, le recyclage est une des bases de leur collection. Elles chinent aux puces, dans les boutiques Guérissol et recherchent des associations pour récupérer des vêtements.

Les créatrices et le modèle ethique redescendent du podium... maintenant c'est l'attente des résultats

Les créatrices et le modèle ethique redescendent du podium... maintenant c'est l'attente des résultats

© Corinne Jeammet

Des projets plein la tête
Après le Festival, elles iront chercher 5.000 pelotes de laine, une donation, pour créer une collection qu’elles revendront au profit de la recherche médicale et de l’association « La virade de l’espoir » (lutte contre la mucoviscidose). Elles veulent aussi réaliser une collection d’accessoires (mitaines, petites capes, foulards, turbans…). 

Leur quête : la transmission de savoirs et offrir la possibilité à des femmes isolées d’apprendre un métier en vue d’une réinsertion professionnelle dans le secteur de l’artisanat et de la mode. Leur projet serait de mettre en place des ateliers d’artisans qui respecteraient autant l’humain que le cycle de vie de fabrication.