Festival de Dinard: un jeune styliste japonais lauréat

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 15/04/2012 à 16H17
Takuya Isagawa, créateur japonais de 25 ans, a remporté le Grand prix femme du 19e Festival de mode de Dinard, en avril 2012

Takuya Isagawa, créateur japonais de 25 ans, a remporté le Grand prix femme du 19e Festival de mode de Dinard, en avril 2012

© Corinne Jeammet

Le Grand prix mode Femme du Festival international des jeunes créateurs de Dinard a été attribué samedi soir au jeune styliste japonais Takuya Isagawa. Le Grand prix mode Homme est allé au Français Romain Urnel. Les deux lauréats sont diplômés de l'école Esmod de Paris.

Présidé par Marithé Bachellerie et François Girbaud (griffe Marithé et François Girbaud), cette 19e édition de Festival présentait 12 jeunes créateurs, sélectionnés parmi 200 candidatures. Les 12 créateurs nominés l'étaient dans 3 catégories : 4 en mode Femme, 4 en mode Homme et 4 en Lingerie. Le jury lingerie étant présidé par la styliste Chantal Thomass.

Takuya Isagawa, inspiré par le surréalisme
Lauréat du grand prix mode Femme, le Japonais Takuya Isagawa, 24 ans, s'est distingué avec une collection inspirée du surréalisme, dont un modèle réunissant une jupe et une robe en trompe-l'oeil et des casquettes à très longue visière. Son originalité, alliée à une coupe très maîtrisée, à des détails raffinés et à un souci du confort ont séduit les professionnels. Son prix, doté d'un chèque de 6000 euros, lui offre également un stand au prochain salon Who's Next-Prêt-à-Porter Paris ainsi que les services d'un coach mode.

Takuya Isagawa reçoit le grand prix femme, le 14/04/2012

Takuya Isagawa reçoit le grand prix femme, le 14/04/2012

© DR
En mode Masculine, Romain Urnel, 26 ans, de Nice (Alpes-Maritimes), a signé un vestiaire célébrant l'élégance du noir ponctué de tonalités vives, avec des vestes sans col ni revers. Il empoche lui aussi un chèque de 7000 euros ainsi qu'un stand au prochain salon Who's Next-Prêt-à-Porter Paris.
   
Côté lingerie, c'est Paloma Casile, 22 ans, qui a remporté le prix avec des modèles aboutis et singuliers, comme l'utilisation inédite de bandelettes associées à des dentelles de Calais. Son prix, doté de 5000 euros, est accompagné de la création d'une ligne par la marque de lingerie Allande Lingerie Fine.

Anciennes élèves de l'Ecole de la Maille de Paris, le duo Juliette Imbert et Céline Montoussé, 25 et 34 ans, repérées avant le Festival par notre spécialiste mode, ont été récompensées par le Prix Ethical Fashion. Elles ont proposé une mode élaborée autour du tricot et du recyclage. Très engagées, elles souhaitent, entre autres, dans le cadre d'un programme de réinsertion sociale et professionnelle aider des femmes isolées. Elles nous dévoileront leurs projets prochainement.

La galerie parisienne Joyce invitera les lauréats lors d'une exposition du 12 au 23 juin 2012. A cette occasion, une boutique éphémère leur permettra de montrer et vendre leurs créations.