Expositions et créations au Bon Marché pour ses 160 ans

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 31/07/2012 à 19H52
  • Le Bon Marché célèbre le blanc, en 1929
  • Peinture de Mr Aristide Boucicaut
  • Peinture de Mme Marguerite Boucicaut
  • Gravure Salon des Demoiselles 1889 Cours de chant
  • Catalogue Confection Dame été 1869 Modèle Eglantine
  • Affiche publicitaire, environ 1910
Précédent Suivant
Précédent Suivant
  • Le Bon Marché célèbre le blanc, en 1929
    Le Bon Marché célèbre le blanc, en 1929 © Archives Le Bon Marche
  • Peinture de Mr Aristide Boucicaut
    Peinture de Mr Aristide Boucicaut © Archives du Bon Marché
  • Peinture de Mme Marguerite Boucicaut
    Peinture de Mme Marguerite Boucicaut © Archives du Bon Marché
  • Gravure Salon des Demoiselles 1889 Cours de chant
    Gravure Salon des Demoiselles 1889 Cours de chant © Archives du Bon Marché
  • Catalogue Confection Dame été 1869 Modèle Eglantine
    Catalogue Confection Dame Ete 1869 Modele Eglantine © Archives du Bon Marché
  • Affiche publicitaire, environ 1910
    Affiche publicitaire, environ 1910 © Archives du Bon Marché

Du 15 septembre au 31 décembre 2012, Le Bon Marché Rive Gauche fête ses 160 ans avec plusieurs expositions culturelles qui révèlent son histoire ainsi que 600 créations contemporaines conçues pour l’évènement. Ce magasin a été imaginé par l’architecte Louis Charles Boileau et l’ingénieur Gustave Eiffel comme une ode à la modernité, conjuguant anticonformisme et élégance, dans un style teinté d’un exotisme parisien.

Aristide Boucicaut réinventa, en 1852, Le Bon Marché et créa le premier grand magasin au monde dans lequel il proposa aux femmes des objets nouveaux qu’elles pouvaient acheter à prix fixe. En janvier, il créa « le mois du blanc » et installa les soldes pour alléger les stocks. Aux belles provinciales, il expédia catalogues et échantillons et imagina un système de livraison. Inventant les standards du prêt-à-porter, il redessina le corps de la femme et imposa la vision idéalisée d’une parisienne libre, belle, légère et élégante.

Aristide et Marguerite Boucicaut s’emparèrent des utopies sociales chères aux penseurs progressistes du XIX siècle et développèrent pour leurs employés, nourris et logés, une politique d’assistance médicale gratuite, une caisse de prévoyance et une assurance retraite.

Conformément aux vœux du fondateur, inventeur d’ « un commerce nouveau, invitant à l’explosion de tous les sens », ici les éditions originales, les séries limitées, côtoient les objets du monde entier mais aussi des expositions culturelles et des oeuvres d’art contemporain.

Catalogue Confection Dame Ete 1869 Modele Eglantine

Catalogue Confection Dame Ete 1869 Modele Eglantine

© Archives du Bon Marché
 

Artistes, écrivains, affichistes, dessinateurs.. toujours des hôtes privilégiés
Aristide et Marguerite Boucicaut ont convié les créateurs à participer à cette aventure, concevant une forme de « réclame » jusqu’alors inédite. Affiches, agendas, annonces, catalogues, images chromos collectors ; autant de supports offerts à leur imaginaire. Pour célébrer cette passion de l’innovation, une sélection de motifs, extraite des archives de la maison, a été réinterprétée par le Bureau de Style du magasin donnant naissance à une collection d’objets. Ces motifs ont inspiré les designers d’une centaine de marques, qui ont revisité le patrimoine visuel du magasin avec des créations exclusives. De plus, 160 grandes maisons ont choisi d'offrir une de leurs créations cultes pour célébrer cet anniversaire.

"160 ans d’innovations, Aristide et Marguerite Boucicaut", du 15/09 au 27/10 (Grande Verrière, 2e étage)
Cette exposition aborde 3 volets :
- Aristide Boucicaut: son enfance, son arrivée à Paris, ses débuts au Petit Saint Thomas,
- Aristide et Marguerite Boucicaut: l’agrandissement du Bon Marché, les innovations commerciales, sociales et organisationnelles développées par le couple,
- Marguerite Boucicaut: à la mort d’Aristide, Marguerite prend la direction du Bon Marché, philanthropie, oeuvres sociales, ses obsèques.

Logos et imprimés « 160 ans d’illustrations », du 15/09 au 27/10 (Passerelle, 1er étage)
C'est une exposition sur les archives visuelles du Bon Marché en 160 logos.

Catherine Deneuve Rive Gauche, du 8/09 au 27/10
Le Bon Marché invite Mademoiselle Catherine Deneuve à célébrer l’esprit Rive Gauche au travers d’illustrations en vitrines et d’un documentaire exclusifs.

Les vitrines illustrées de Marjane Satrapi, du 8/09 au 6/10
Marjane Satrapi a créé des illustrations qui mettent en scène la star dans ses lieux préférés de la Rive Gauche. Ces dix scénettes sont exposées en volume, comme une page d’un livre pop-up, dans les vitrines de la rue de Sèvres.

Salle de cinéma pour film en technicolor, du 15/09 au 27/10 (Rez de chaussée)
Sera projetté le documentaire réalisé par Loïc Prigent qui explore, sur un ton décalé, les lieux de la Rive Gauche que Catherine Deneuve a choisis.

Un livre : " Le Bon Marché Rive Gauche : l’invention du grand magasin" par Monica Burckhardt. Septembre 2012. Editions Assouline. 19 €.
Un DVD : « Au Bonheur des Dames, l’invention du grand magasin ». Arte Editions. Un docu-fiction de Christine Le Goff et Sally Aitken, réalisé en 2011. 21 €.

REVOIR DES EXPOSITIONS EN VIDEOS :
'Nina Ricci", en 2012

Brian Ferry, invité de l'exposition "So London", en 2011

"Divas Italiie", en 2009

"Guy Bourdin, ses films" en 2009

Le Bon Marché Rive Gauche. 24, rue de Sèvres. 75007 Paris. Tel: 01.44.39.80.00.