Emilie Luc-Duc transpose pour Repetto l'univers de la danse à la ville

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 27/11/2012 à 10H59
  • Emilie Luc-Duc entourée de ses créations pour Repetto
  • La garde-robe Repetto imaginée par Emilie Luc-Duc
  • La garde-robe Repetto imaginée par Emilie Luc-Duc
  • La garde-robe Repetto imaginée par Emilie Luc-Duc
  • La garde-robe Repetto imaginée par Emilie Luc-Duc
  • La garde-robe Repetto imaginée par Emilie Luc-Duc
  • La garde-robe Repetto imaginée par Emilie Luc-Duc
Précédent Suivant
Précédent Suivant
  • Emilie Luc-Duc entourée de ses créations pour Repetto
    Emilie Luc-Duc entourée de ses créations pour Repetto © Corinne Jeammet
  • La garde-robe Repetto imaginée par Emilie Luc-Duc
    La garde-robe Repetto imaginée par Emilie Luc-Duc © Corinne Jeammet
  • La garde-robe Repetto imaginée par Emilie Luc-Duc
    La garde-robe Repetto imaginée par Emilie Luc-Duc © Corinne Jeammet
  • La garde-robe Repetto imaginée par Emilie Luc-Duc
    La garde-robe Repetto imaginée par Emilie Luc-Duc © Corinne Jeammet
  • La garde-robe Repetto imaginée par Emilie Luc-Duc
    La garde-robe Repetto imaginée par Emilie Luc-Duc © Corinne Jeammet
  • La garde-robe Repetto imaginée par Emilie Luc-Duc
    La garde-robe Repetto imaginée par Emilie Luc-Duc © Corinne Jeammet
  • La garde-robe Repetto imaginée par Emilie Luc-Duc
    La garde-robe Repetto imaginée par Emilie Luc-Duc © Corinne Jeammet

La garde-robe Repetto, imaginée par Emilie Luc-Duc, est la première collection prêt-à-porter qui s’inspire de l’univers de la danse et du vestiaire de la danseuse. Soit 18 pièces intemporelles et pures qui racontent une allure, plus qu’une époque.

Le spécialiste de la ballerine (qui a ouvert une école de formation en janvier 2012) présente 18 modèles numérotés, fabriqués en France (à Roanne) et en Italie dans des ateliers artisanaux. La pureté, la féminité, la légèreté et la grâce d’un corps en mouvement, côtoient ici, la rigueur et l’épure de la discipline. L’élégance aérienne donne de la grâce à la silhouette tout en conservant une certaine "tenue", propre à l'attitude de la danseuse. 

La créatrice, connue pour avoir réveillé depuis 2 saisons le style de la maison Rodier, a eu une liberté totale tout en respectant les valeurs de la maison pour la réalisation de cette collection "qui a du sens" explique Emilie Luc-Duc. Mener de front deux collections n'est pas un problème pour la jeune femme qui avoue que "c'est une nouvelle manière de travailler, plus moderne, plus contemporaine, plus stimulante" avant de rajouter : "La plupart des créatifs ont besoin de se confronter à des créations différentes... voyager entre des univers différents, c'est une force".

Les hauts se portent noués ou drapés, multipliant les jeux de croisés, de transparences et de peaux. Les dos se découvrent et la maille devient corset. Les bas sont en volume, en mille feuilles de tissus et en superpositions comme le tutu de danseuse réinventé ici, incitant au mouvement et à la légèreté. Les matières riment avec confort et élégance: transparences en points de maille ajourée, couches de tulles superposées à des crêpes de Chine fluides. Les jersey et taffetas techniques ultra légers se travaillent froncés et gansés, renouant avec une féminité moderne.

Une attention particulière est portée aux détails, tel ce ruban de sergé de coton, qui vient rappeler la ballerine de danse, ou ces crochets brodés faisant écho au corset des ballets classiques. La palette de couleurs est en demi-teinte, ornée de vifs colorés ; alliance de Poudre, de Talc et de peau, de Rose Chausson et de faux grisés lilas Bohême, dans laquelle étincellent le rose Gala et le gris irisé Etoile… La collection est disponible dans les boutiques Repetto dès le 5 décembre 2012.