Disparition de Loulou de la Falaise, collaboratrice d'Yves Saint Laurent

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 05/11/2011 à 14H50
Loulou de la Falaise avec Yves Saint Laurent lors du défilé automne hiver 2001-2002

Loulou de la Falaise avec Yves Saint Laurent lors du défilé automne hiver 2001-2002

© Schwarzwaelder/DPA/AFP

Loulou de la Falaise, qui fut une proche collaboratrice du grand couturier Yves Saint Laurent, est décédée samedi à 63 ans, a annoncé la Fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent.

Loulou de la Falaise est décédée "des suites d'une longue maladie", a ajouté la Fondation, qui a exprimé son "immense tristesse". Une cérémonie aura lieu le 10 novembre à sa
mémoire: elle se déroulera à 10h30 en l'église Saint Roch, 24 rue Saint Roch (Paris Ier).

Au côté d'YSL pendant 30 ans
Née le 4 mai 1948 en Angleterre, Louise Vava Lucia Henriette de la Falaise avait rejoint la maison Yves Saint Laurent à la demande du couturier en 1972. Elle était rapidement devenue l'une de ses plus proches collaboratrices. Au côté d'YSL pendant 30 années, elle a créé bijoux et chapeaux pour la  maison de haute couture.

"Le vrai talent de Loulou  de la Falaise, en dehors de ses qualités professionnelles incontestables, c'est le charme. Particulier. Emouvant", disait d'elle Yves de Saint Laurent. "L'étrange pouvoir d'un don de légèreté, mêlé à une acuité irréprochable de son regard sur la mode. Intuitif, inné, particulier", estimait aussi YSL disparu en 2008.

Loulou de la Falaise

Loulou de la Falaise

© © Jean-Pierre Masclet/Camera Press/Gamma

Loulou de la Falaise lance sa propre marque
En 2002, lorsqu'Yves Saint Laurent décide de mettre fin à sa carrière, Loulou de la Falaise lance sa propre marque et collabore avec différents groupes en créant des lignes de bijoux.
"Les accessoires ont un rôle important dans nos vies stressantes. Si vous sortez dîner et que vous n'avez pas le temps de rentrer vous changer, vous pouvez enlever votre veste et mettre un bijou. C'est beaucoup plus facile que de porter une robe de soirée dans le métro!", avait eu l'occasion d'expliquer Loulou de la Falaise. En 2011, Loulou de la Falaise avait créé une ligne de bijoux exclusivement  pour la boutique du jardin Majorelle de Marrakech. Ce jardin a accueilli les cendres d'Yves Saint Laurent en 2008. Elle aimait les bois rares et les pierres de couleurs vives, les fleurs géantes en émail et faisait façonner des coeurs dans le cristal de roche, sa matière porte-bonheur. "L'important, c'est de s'inventer", disait-elle.

Loulou de la Falaise était l'épouse de Thadée Klossowski de Rola, fils du peintre Balthus. Ils ont eu une fille, Anna.

L'hommage du ministre de la Culture
Frédéric Mitterrand a rendu hommage à la créatrice de bijoux en saluant la "vie marquée du sceau de l'élégance, du raffinement et de la beauté" de celle qui fut "complice et muse d'Yves Saint Laurent". "Avec Loulou, l'accessoire devenait un geste essentiel, la parure un passage obligé. Elle nous a montré que la mode n'était pas un produit mais un état d'esprit", a souligné le ministre, se disant "profondément peiné" par cette disparition. "Complice et muse d'Yves Saint Laurent, dont elle partageait les intuitions et les fulgurances, Loulou de la Falaise a placé l'accessoire au coeur du style. Ses créations étaient les dernières touches que le couturier choisissait pour conclure ses célèbres silhouettes", écrit-il dans un communiqué.