Coup d’envoi de l’Acte V, scène 3: Christian Lacroix au Musée Réattu d’Arles

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 16/05/2012 à 08H54
  • Affiche de l'exposition + Costume pour le ballet Les Anges ternis de C. Mingus
  • Lucien Clergue, Picasso, Cannes, 1956.
  • André Villers, Jacqueline coiffée de la montera présente une peinture tauromachique, 1956
  • Christian Lacroix, Costume pour le rôle de Phèdre, pour Phèdre de Jean Racine, mise en scène d’A. Delbée à la Comédie-Française en 1995. Coll. Christian Lacroix / Centre national du costume de scène © CNCS
  • Javier Perez, Ma‘scara de Seduccio‘n II, 2008. Collection de l’artiste
  • Costumes pour Les Caprices de Marianne, d’Alfred de Musset, mise en scène de L. Wilson en 1994 pour le Théâtre des Bouffes du Nord. Coll. Christian Lacroix / Centre national du costume de scène © CNCS
  • Costumes pour Les Caprices de Marianne, d’Alfred de Musset, mise en scène de L. Wilson en 1994 pour le Théâtre des Bouffes du Nord. Coll. Christian Lacroix / Centre national du costume de scène © CNCS
  • Costumes pour Les Caprices de Marianne, d’Alfred de Musset, mise en scène de L. Wilson en 1994 pour le Théâtre des Bouffes du Nord. Coll. Christian Lacroix / Centre national du costume de scène
  • Costume pour le ballet Les Anges ternis de C. Mingus, chorégraphie de K. Armitage pour l’Opéra Garnier, 1987. Coll. Christian Lacroix / Centre national du costume de scène © CNCS
Précédent Suivant
Précédent Suivant
  • Affiche de l'exposition + Costume pour le ballet Les Anges ternis de C. Mingus
    Affiche de l'exposition + Costume pour le ballet Les Anges ternis de C. Mingus © Musée Réattu
  • Lucien Clergue, Picasso, Cannes, 1956.
    Lucien Clergue, Picasso, Cannes, 1956. © Coll. musée Réattu
  • André Villers, Jacqueline coiffée de la montera présente une peinture tauromachique, 1956
    André Villers, Jacqueline coiffée de la montera présente une peinture tauromachique, 1956 © Coll. musée Réattu
  • Christian Lacroix, Costume pour le rôle de Phèdre, pour Phèdre de Jean Racine, mise en scène d’A. Delbée à la Comédie-Française en 1995. Coll. Christian Lacroix / Centre national du costume de scène © CNCS
    Christian Lacroix, Costume pour le rôle de Phèdre, pour Phèdre de Jean Racine, mise en scène d’A. Delbée à la Comédie-Française en 1995. Coll. Christian Lacroix / Centre national du costume de scène © CNCS © Pascal François
  • Javier Perez, Ma‘scara de Seduccio‘n II, 2008. Collection de l’artiste
    Javier Perez, Ma‘scara de Seduccio‘n II, 2008. Collection de l’artiste © Collection de l’artiste
  • Costumes pour Les Caprices de Marianne, d’Alfred de Musset, mise en scène de L. Wilson en 1994 pour le Théâtre des Bouffes du Nord. Coll. Christian Lacroix / Centre national du costume de scène © CNCS
    Costumes pour Les Caprices de Marianne, d’Alfred de Musset, mise en scène de L. Wilson en 1994 pour le Théâtre des Bouffes du Nord. Coll. Christian Lacroix / Centre national du costume de scène © CNCS © Pascal François
  • Costumes pour Les Caprices de Marianne, d’Alfred de Musset, mise en scène de L. Wilson en 1994 pour le Théâtre des Bouffes du Nord. Coll. Christian Lacroix / Centre national du costume de scène © CNCS
    Costumes pour Les Caprices de Marianne, d’Alfred de Musset, mise en scène de L. Wilson en 1994 pour le Théâtre des Bouffes du Nord. Coll. Christian Lacroix / Centre national du costume de scène © CNCS © Pascal François
  • Costumes pour Les Caprices de Marianne, d’Alfred de Musset, mise en scène de L. Wilson en 1994 pour le Théâtre des Bouffes du Nord. Coll. Christian Lacroix / Centre national du costume de scène
    Costumes pour Les Caprices de Marianne, d’Alfred de Musset, mise en scène de L. Wilson en 1994 pour le Théâtre des Bouffes du Nord. Coll. Christian Lacroix / Centre national du costume de scène © Pascal François
  • Costume pour le ballet Les Anges ternis de C. Mingus, chorégraphie de K. Armitage pour l’Opéra Garnier, 1987. Coll. Christian Lacroix / Centre national du costume de scène © CNCS
    Costume pour le ballet Les Anges ternis de C. Mingus, chorégraphie de K. Armitage pour l’Opéra Garnier, 1987. Coll. Christian Lacroix / Centre national du costume de scène © CNCS © Pascal François

Après la 1re scène de l’Acte V inaugurée début 2012, puis la scène 2 "Les Picasso d'Arles" qui a ouvert au début du printemps, voici du 17 mai au 30 décembre, la scène 3 : "l'invitation à Christian Lacroix".

Les scènes 2 et 3 de l’accrochage Acte V s’articulent à partir d’un pan mythique des collections : le fonds Picasso qui comprend 57 dessins, 2 peintures majeures et des gravures. Un an après l'anniversaire des 40 ans de cette donation et un avant celui des 40 ans de la disparition de l'artiste, le musée Réattu donne un coup de projecteur sur cette collection unique, née du lien que Picasso a noué avec la ville d'Arles et le musée.

Christian Lacroix fait son retour au musée
4 ans après l'exposition "Musée Réattu / Christian Lacroix" de 2008, dont l’empreinte demeure inscrite dans le musée : la couleur d'un mur, quelques sols étonnants et 7 toiles de robes couture entrées dans les collections, le couturier revient au musée Réattu.

Exposition Christian Lacroix en 2008

Un lien étroit lie Lacroix au musée et à Picasso, qu’il raconte dans la préface du catalogue de l'exposition: “C'est là que mes parents, au milieu des années 50, m'ont emmené voir ma première exposition Picasso. De ce jour, j'ai su que l'art appartenait à la vie […] Puis l'apothéose, les Picasso mirifiques de la dernière période si vigoureuse et l'onde traversant la ville, lorsque l'on apprit qu'ils resteraient au musée”.

Il revient, cette fois, dans son rôle de costumier. Il se glisse dans certaines salles en enchâssant dans le parcours entièrement repensé par Michèle Moustashar et Andy Neyrotti quelques-unes de ses créations pour l'opéra, le théâtre ou la corrida ; celles qui lui valurent, à deux reprises déjà, le Molière du meilleur costume (pour Phèdre mis en scène par Anne Delbée en 1995, puis pour Cyrano mis en scène par Denis Podalydès en 2007).

A l'image de sa “Ménine”, faite d'un patchwork de jeans rebrodés et mis à la mode du XVIIème, les costumes de Christian Lacroix disent le tribut qu’il rend aux figures incontournables de l'univers picassien : version Siècle d'or de la peinture espagnole et de Velazquez mais aussi version corrida, avec l’habit dessiné pour le torero Javier Conde. Entre arènes, coulisses et atelier, la moindre chute, de carton pour Picasso ou d’étoffe pour Lacroix, devient l'élément déclencheur de l’oeuvre. Essaimés au fil des salles ou regroupés sous formes de tableaux flamboyants, ces vêtements de scène s’accompagnent parfois, l'espace d'un balcon ou d'une tribune, d’un décor extravagant.

Une scénographie renouvelée
Le point d’orgue de cette partition se déploie dans la chapelle du XVIème siècle de l’ancien Grand Prieuré de Malte, devenue pour un temps la scène de la Comédie Française : elle est dédiée à la distribution complète de Phèdre par Christian Lacroix...
Musée Réattu. 10 rue du Grand Prieuré. 13200 Arles. Tél. 04.90.49.37.58.
Ouvert du mardi au dimanche. Fermé le lundi. Du 1er juillet au 30 septembre : 10h - 19h. Du 1er octobre au 30 juin : 10h - 12h30 / 14h - 18h30.