Collaboration gourmande et poétique pour la créatrice Tsumori Chisato

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 10/02/2012 à 15H23
Tsumori Chisato et le macaron fleur de cerisier Ladurée

Tsumori Chisato et le macaron fleur de cerisier Ladurée

© F.Guillot (AFP) + Ladurée

Pour ses 150 ans, Ladurée s’associe à la plus poétique et inventive créatrice de mode japonaise, Tsumori Chisato. C’est sur le thème emblématique de la fleur de cerisier que ses deux maisons se sont réunies. La créatrice qui défile le 3 mars 2012, dans le cadre de la semaine de la mode parisienne, y dévoilera sa prochaine collection prêt-à-porter automne-hiver 2012-2013 en même temps que cette collaboration gourmande.

Ce n'est pas une première pour Tsumori Chisato qui a déjà réalisé des partenariats avec des entreprises françaises (Petit Bateau en 2011 avec qui elle renoue pour le printemps-été 2012 en détournant la légendaire marinière). Une aventure qui l'a séduite pour « Le savoir-faire à la Française, mais en collaboration avec des maisons parisiennes qui ont pignon sur rue, des maisons plus populaires, c’est aussi un moyen de montrer mon travail". Dans le cadre de son anniversaire, Ladurée collabore chaque mois de l’année 2012 avec un créateur… "Je serai la seule créatrice de mode à participer à ce projet et, donc, en mars au moment de la fashion week, nous lancerons cette nouvelle saveur de macarons et une odeur de bougie à la fleur de cerisier. Le moment est parfait puisque c'est à cette époque de l'année, que le cerisier est en fleurs» souligne-t-elle.

Collaboration Tsumori Chisato & Ladurée

Collaboration Tsumori Chisato & Ladurée

© Tsumori Chisato & Ladurée

La fleur de cerisier, un symbole fort de renouveau pour les Japonais
La maison Ladurée a été séduite par le style très affirmé et l'univers féminin et contemporain mais aussi poétique et ludique de cette créatrice qui prône le voyage au travers de ses collections. Ce macaron d’un rose délicat se compose d’une crème légère au parfum subtil et fantasmagorique de la fleur de cerisier, réalisé par Vincent Lemains sous la direction artistique de Tsumori Chisato. Il est présenté dans un coffret en série limitée, habillé par un décor exclusif de Tsumori Chisato. Pour la première fois, une bougie Signature Ladurée est associée au macaron. Le parfum de cerisier, aérien et romantique, développe dans l'imaginaire l’odeur imperceptible d'une matinée de printemps, d’une envolée de milliers de petites fleurs blanches. La bougie est présentée dans un coffret exclusif.

Paris, une ville où la créatrice puise son inspiration
« Je défile à Paris depuis 8 ans (2003) maintenant. Avant, je ne défilais qu’à Tokyo. Paris étant la capitale de la mode, je voulais montrer mon travail au monde entier… car tout le monde ne pouvait pas aller à Tokyo" indique la créatrice avant de rajouter: "En plus de le montrer, c’est aussi un moyen de recevoir des critiques, qu’elles soient bonnes ou mauvaises ». Paris, une ville que la créatrice apprécie tout particulièrement. Elle y a désormais son refuge: « Mon bureau d’études est à Tokyo mais, ici, à Paris il y a moins d’effervescence. C’est pourquoi j’ai pris un appartement au printemps 2010. Je peux me reposer l’esprit pour trouver l’inspiration. Je reviens ici plus souvent tous les 2 mois. Je veux désormais rester plus longtemps quand je viens ici. Avant, quand je n’avais pas cet appartement, je venais pour des visites éclair pour moins d’une semaine donc c’était entre 5 et 6 fois à Paris par an ».

Défilé Tsumori Chisato printemps-été 2012 (octobre 2011, Paris)

Défilé Tsumori Chisato printemps-été 2012 (octobre 2011, Paris)

© F.Guillot. AFP

Autre actualité pour la créatrice, sa ligne Cat’s printemps-été 2012 qui s’invite au Bon Marché Rive Gauche du 10 février au 10 mars 2012 dans un pop-up store acidulé et plein de vie. Une ligne casual féminine et ludique de T-shirts et mailles aux couleurs pop et joyeuses, dessinée par Tsumori Chisato, autour de son animal fétiche : « J’ai toujours eu des chats chez mes parents, quand j’étais petite. Avec mes frères et mes sœurs, nous vivions à la campagne et nous avions beaucoup d’animaux mais le chat est mon préféré. C’est celui que l’on garde auprès de soi. Le chat est plutôt facile à dessiner avec sa tête toute ronde ».

Tsumori Chisato au Bon Marché le 16 février 2012

Tsumori Chisato au Bon Marché le 16 février 2012

© Arno Ferrié