« Chloé. Attitudes » : 60 ans de contribution à l’histoire de la mode

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 01/10/2012 à 08H31
  • Guy Bourdin, Vogue France. Février 1979
  • Portrait de Gaby Aghion
  • Clare Waight Keller, l'actuelle directrice artistique de Chloé
  • Antonio Lopez, Karl Lagerfeld pour Chloé, printemps–été 1983
  • Judith Clark, esquisses préparatoires Chloé
  • Sandra Suy, première collection de Clare Waight Keller pour Chloé, printemps–été 2012
Précédent Suivant
Précédent Suivant
  • Guy Bourdin, Vogue France. Février 1979
    Guy Bourdin, Vogue France. Février 1979 © DR
  • Portrait de Gaby Aghion
    Portrait de Gaby Aghion © Raymond Aghion
  • Clare Waight Keller, l'actuelle directrice artistique de Chloé
    Clare Waight Keller, l'actuelle directrice artistique de Chloé © DR
  • Antonio Lopez, Karl Lagerfeld pour Chloé, printemps–été 1983
    Antonio Lopez, Karl Lagerfeld pour Chloé, printemps–été 1983 © DR
  • Judith Clark, esquisses préparatoires Chloé
    Judith Clark, esquisses préparatoires Chloé © DR
  • Sandra Suy, première collection de Clare Waight Keller pour Chloé, printemps–été 2012
    Sandra Suy, première collection de Clare Waight Keller pour Chloé, printemps–été 2012 © DR

Cette toute première exposition consacrée à Chloé s’inscrit dans le cadre d’un cycle intitulé « Fashion Program », célébrant des moments clés ou des figures marquantes de l’histoire de la mode. Depuis 1952, l’apport de Chloé au prêt-à-porter de luxe a constamment défini l’art de vivre des femmes modernes.

Clare Waight Keller : « Le travail de recherche réalisé pour cet anniversaire a été révélateur… Ce que l’on a découvert est assez provocateur et puissant – des vêtements à la croisée d’un savoir-faire couture et de la fraicheur d’un savoir-être. Ils s’adressent à une femme indépendante qui embrasse les enjeux de la vie moderne. On aurait plutôt tendance à associer la maison à une hippie girl un peu rêveuse mais en réalité, au coeur de Chloé, il y a toujours eu une attitude affranchie qui défie le statu quo de la mode. »

Défilé Chloé pap automne-hiver 2012-2013

La maison a su créer une esthétique et une allure identitaire qui ont influencé la mode féminine. Des pièces emblématiques des designers qui ont marqué son histoire sont révélées ; des débuts de la maison sous la vision novatrice de sa fondatrice Gaby Aghion, à la directrice de création actuelle Clare Waight Keller.

Défilé Chloé pap printemps-été 2012

L’exposition ni chronologique, ni nostalgique, emprunte un parcours thématique, s’arrêtant sur les temps forts. Des silhouettes iconiques côtoient des créations moins connues et tout aussi influentes. Elle présente des regroupements de silhouettes qui expriment la vision originelle de Gaby Aghion. L’ambition de sa fondatrice était de créer une garde-robe décontractée et élégante pour des femmes qui n’étaient dorénavant plus soumises à la haute couture et à son mode de vie feutré. Cette philosophie trouva son aboutissement en 1956, avec un premier défilé autour d’un petit-déjeuner au Café de Flore à Paris. L’occasion de découvrir des créateurs renommés ayant pour la plupart travaillé sous la D.A. de Gaby Aghion : Gérard Pipart, Maxime de La Falaise, Karl Lagerfeld mais aussi Martine Sitbon, Stella McCartney, Phoebe Philo et Hannah MacGibbon.

Défilé Chloé pap printemps-été 2011

Si robes et ensembles en crêpe de soie réveillent des souvenirs des années 1970, ces réminiscences sont remises en question par des imprimés graphiques et colorés des années 1960, des références empruntées au Bauhaus et des détails qui rappellent l’OEuvre d’Aubrey Beardsley ; des thématiques surréalistes et décalées aux couleurs saturées marquent les années 1980. Des croquis de 1958 à 1985 et des photos de mode iconiques signées Helmut Newton, Guy Bourdin, Jean Loup Sieff, David Bailey et Deborah Turbeville révèlent de nouvelles interprétations de la femme Chloé.

16 pièces iconiques rééditées
Chloé réédite 16 pièces iconiques présentées dans l’exposition et disponibles en boutiques dès 2013 : la robe violon de Karl Lagerfeld (1983), le T.shirt ananas de Stella McCartney (2001), le sac paddington lancé par Phoebe Philo (2005) et la cape et le short en cuir d’Hannah MacGibbon (2009). S’étendant de 1960 à 2009, cette collection anniversaire comprend 7 accessoires et 2 éditions limitées à 60 pièces. La plus ancienne des pièces rééditées « Embrun », une robe en jersey de 1960.
"Chloé. Attitudes". Palais de Tokyo. 13, avenue du Président Wilson13, avenue du Président Wilson. Paris. Du 29 septembre au 18 novembre 2012.