Chanel rachète le cachemire écossais Barrie Knitwear

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 17/10/2012 à 09H53
Défilé Chanel des métiers d'art. Collection Paris-Bombay 2012

Défilé Chanel des métiers d'art. Collection Paris-Bombay 2012

© Chanel

Chanel a annoncé mardi l'acquisition du fabricant britannique d'articles en cachemire Barrie Knitwear, assurant ainsi la sauvegarde d'une marque historique. Cette société est basée depuis 140 ans dans la région des Scottish Borders, au sud de l'Ecosse.

Barrie Knitwear est une division commerciale de Dawson International Trading Ltd qui a été placé sous redressement judiciaire en 2012. Cette acquisition permet aux 176 salariés de conserver leur emploi et d'assurer la sauvegarde d'une marque historique connue pour la fabrication artisanale d’articles en cachemire de haute qualité pour le compte de maisons de couture, de grands magasins et de boutiques. C'est la deuxième entreprise étrangère à rallier la galaxie Chanel après le rachat de l'Italien Roveda, qui fabrique les chaussures de la marque de luxe.

Défilé Chanel automne-hiver 2012-2013

Défilé Chanel automne-hiver 2012-2013

© Chanel
Chanel soutient les savoir-faire et veut développer sa maille
"Il s'agit aussi pour nous d'une belle opportunité pour développer la maille qui a un rôle de plus en plus important dans nos collections. C'est une façon d'avoir des produits dans le prêt-à-porter un peu moins chers que le chaîne et trame", a souligné le président des activités mode de Chanel. Bruno Pavlovsky a précisé que cette acquisition était parfaitement naturelle puisque, "depuis plus de 25 ans, la manufacture fabrique pour Chanel des vêtements en cachemire et notamment les célèbres cardigans en cachemire bicolores... Nous réaffirmons notre engagement pour les savoir-faire et l’artisanat traditionnels ainsi que notre volonté de garantir l'avenir des artisans et de soutenir leur développement.»

Chanel a racheté depuis 1985 neuf métiers d'art au sein de sa société Paraffection, notamment le brodeur Lesage, le bottier Massaro, les chapeaux Michel, les gants Causse...

Blair Nimmo, responsable des restructurations chez KPMG en Écosse et co-administrateur de Dawson International Trading Ltd, a ajouté : «Grâce à cette vente, nous pensons assurer un avenir durable à une entreprise d’importance historique dans l’industrie du textile mais aussi d'importance locale puisqu'elle est l’un des principaux employeurs de la région des Scottish Borders.»  Barrie poursuivra ses partenariats avec les grandes marques de luxe, sans exclusivité, et continuera d'accroître ses propres marques.