Avec la 2e journée débute réellement la fashion week masculine

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 19/01/2012 à 22H09
  • Défilé Rick Owens pap ah 2012-2013, à Pari
  • Défilé Issey Miyake pap ah 2012-2013, à Paris
  • Défilé Rick Owens pap ah 2012-2013, à Pari
  • Défilé Viktor & Rolf pap ah 2012-2013, à Paris
  • Défilé Louis Vuitton pap ah 2012-2013, à Paris [nid:77051]
  • Défilé Jean Paul Gaultier pap ah 2012-2013, à Paris
  • Défilé Yohji Yamamoto pap ah 2012-2013, à Paris [nid:77051]
  • Défilé Dries Van Noten pap ah 2012-2013, à Paris [nid:77051]
Précédent Suivant
Précédent Suivant
  • Défilé Rick Owens pap ah 2012-2013, à Pari
    Défilé Rick Owens pap ah 2012-2013, à Pari © AFP. A.Klein
  • Défilé Issey Miyake pap ah 2012-2013, à Paris
    Défilé Issey Miyake pap ah 2012-2013, à Paris © P. Verdy. AFP
  • Défilé Rick Owens pap ah 2012-2013, à Pari
    Défilé Rick Owens pap ah 2012-2013, à Pari © AFP. A.Klein
  • Défilé Viktor & Rolf pap ah 2012-2013, à Paris
    Défilé Viktor & Rolf pap ah 2012-2013, à Paris © F.Guillot. AFP
  • Défilé Louis Vuitton pap ah 2012-2013, à Paris [nid:77051]
    Défilé Louis Vuitton pap ah 2012-2013, à Paris [nid:77051] © A.Klein. AFP
  • Défilé Jean Paul Gaultier pap ah 2012-2013, à Paris
    Défilé Jean Paul Gaultier pap ah 2012-2013, à Paris © P. Verdy. AFP
  • Défilé Yohji Yamamoto pap ah 2012-2013, à Paris [nid:77051]
    Défilé Yohji Yamamoto pap ah 2012-2013, à Paris [nid:77051] © F.Guillot. AFP
  • Défilé Dries Van Noten pap ah 2012-2013, à Paris [nid:77051]
    Défilé Dries Van Noten pap ah 2012-2013, à Paris [nid:77051] © P.Verdy. AFP

La journée a débuté avec 2 nouveaux venus: le New-Yorkais d'origine cambodgienne Phillip Lim, qui présentait sa 1re collection à Paris, a joué la décontraction en mêlant différents blancs à des couleurs plus denses, tandis que la marque japonaise Kolor, peu connue du public, jouait la carte de la simplicité... mais elles cédèrent vite la place aux marques installées comme Jean Paul Gaultier, Issey Miyake, Rick Owens et Yohji Yamamoto.

Le collectif de stylistes d'Issey Miyake réinterpréte le "Pleats please" féminin
La marque japonaise -toujours très pointue en termes de recherches sur les matières- a développé des pantalons aux plissés complexes qui se meuvent avec le corps. Elle les a adaptés, pour la première fois, à l'homme, en ajoutant du coton au polyester pour un rendu plus épais. Résultat: des pantalons plissés large sur la jambe ou plus serré à la taille comme sur les chevilles, ou le mollet dans sa version courte. Le pantalon se décline aussi en sarouel, survêtement étroit ou combinaison de garagiste.

Manteaux croisés de dandys dans des laines, cachemires ou vestes matelassées, les dandys de Viktor & Rolf portent des costumes assez classiques mais aussi de la fourrure, bordant des capuches sport ou même sous forme de toque. De nombreux pantalons en cuir épais et mat, avec un large revers sur la cheville apportent une touche de fantaisie, comme ces vestes qui exagèrent la largeur du dos.

Louis Vuitton a proposé le 2nd défilé de Kim Jones, toujours chapeauté par Marc Jacobs, qui a imaginé un dialogue entre les cités de Paris et Tokyo via leurs mythologies et leurs langages mode. Ici le luxe est au rendez-vous: costumes portés sur des chemises en soie croisées, façon kimono, blousons en lézard ou crocodile avec col en agneau, étoles de vison, manteaux en laine noués sur le côté, pulls en "bébé chameau". Même les blousons ou manteaux de chasse ont des empiècements en crocodile ciré pour renforcer les coudes. Pour le soir, des costumes de soie kimono, dans différents bleus soutenus et du velours.  

Jean Paul Gaultier a imaginé un "dandy graffiti"
Il pioche dans le vestiaire masculin traditionnel, redingotes et queues de pie, en les associant à des K-way légers et joggings. Certains des mannequins, ultra-virils, dévoilaient leurs torses nus tatoués. "Ce ne sont pas des petits gamins", a confirmé le couturier alors que nombre de marques embauchent comme modèles de tout jeunes hommes frêles. Sa collection est "un mélange d'univers dandy et de la rue, parce que les dandys d'aujourd'hui aiment le graffiti", précisant que les briques, reproduites sur des pièces sont composées d'une multitude de petites fleurs des champs. "La redingote classique en poil de chameau et son col de vison, pièce classique tailleur, se porte avec un imperméable K-Way autour de la taille qu'on peut facilement ranger, sans être encombré", explique-t-il. La palette, comptant des blancs et noirs, s'étend du brique à l'orange, avec des gris, des marrons et des bordeaux. Le défilé s'est terminé par des kilts noirs, plus ou moins longs. A porter sur un costume classique pantalon comme le mannequin androgyne Andrej Pejic.

A suivre la 3e journée : JUNYA WATANABE MAN, YVES SAINT LAURENT, JULIUS, GUSTAVOLINS, JUUN J., KRISVANASSCHE, BORIS BIDJAN SABERI, COMME DES GARÇONS HOMME PLUS, GIVENCHY, JOHN GALLIANO et BERLUTI.