"Artextures": l'art textile contemporain s'expose au musée de la Toile de Jouy

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 18/06/2012 à 10H15
  • Dans la recherche d’une expression plus personnelle, Nadine Richard a porté son attention sur le travail de la transparence
  • Ghislaine Berlier-Garcia a travaillé en tant que styliste en accessoire de mode. "La bille rouge"
  • Le goût de Nadine Richard pour le tissu et les couleurs l’a amenée dans le monde du patchwork traditionnel
  • Depuis plus de 10 ans Gabrielle Paquin a développé un style bien personnel basé sur des jeux de rayures
  • Créatrice textile, Maïté Tanguy est l’invitée d’honneur de cette 6e édition. "Perles du chemin"
  • La formation de mathématicienne d’Eszter Bornemisza transparait dans ses oeuvres. Elle s’inspire de la mythologie et des récits bibliques. "Urban fragments"
  • Blandine Daurios-Clerc a connu une jeunesse difficile. Pour échapper à ces tragédies, elle s’est réfugiée dans la boxe et la couture. "Personnage aux rubans"
Précédent Suivant
Précédent Suivant
  • Dans la recherche d’une expression plus personnelle, Nadine Richard a porté son attention sur le travail de la transparence
    Dans la recherche d’une expression plus personnelle, Nadine Richard a porté son attention sur le travail de la transparence © Artextures
  • Ghislaine Berlier-Garcia a travaillé en tant que styliste en accessoire de mode. "La bille rouge"
    Ghislaine Berlier-Garcia a travaillé en tant que styliste en accessoire de mode. "La bille rouge" © Artextures
  • Le goût de Nadine Richard pour le tissu et les couleurs l’a amenée dans le monde du patchwork traditionnel
    Le goût de Nadine Richard pour le tissu et les couleurs l’a amenée dans le monde du patchwork traditionnel © Artextures
  • Depuis plus de 10 ans Gabrielle Paquin a développé un style bien personnel basé sur des jeux de rayures
    Depuis plus de 10 ans Gabrielle Paquin a développé un style bien personnel basé sur des jeux de rayures © Artextures
  • Créatrice textile, Maïté Tanguy est l’invitée d’honneur de cette 6e édition. "Perles du chemin"
    Créatrice textile, Maïté Tanguy est l’invitée d’honneur de cette 6e édition. "Perles du chemin" © Artextures
  • La formation de mathématicienne d’Eszter Bornemisza transparait dans ses oeuvres. Elle s’inspire de la mythologie et des récits bibliques. "Urban fragments"
    La formation de mathématicienne d’Eszter Bornemisza transparait dans ses oeuvres. Elle s’inspire de la mythologie et des récits bibliques. "Urban fragments" © Artextures
  • Blandine Daurios-Clerc a connu une jeunesse difficile. Pour échapper à ces tragédies, elle s’est réfugiée dans la boxe et la couture. "Personnage aux rubans"
    Blandine Daurios-Clerc a connu une jeunesse difficile. Pour échapper à ces tragédies, elle s’est réfugiée dans la boxe et la couture. "Personnage aux rubans" © Artextures

Artextures présente 46 oeuvres sélectionnées lors de la 6e édition du concours international d’art textile du même nom. Cette exposition d’art textile contemporain, itinérante, se tient du 19 juin au 16 septembre 2012. Artextures est une branche de l'Association France Patchwork qui veut promouvoir et soutenir les artistes de sensibilités différentes pour faire connaître l'évolution et l'innovation du monde vivant de l'art textile.

Artextures veut tisser un lien entre les différentes formes d’art textile afin d’inclure le travail de ces artistes dans l'histoire de l'art contemporain. Un concours ouvert aux artistes du monde entier est organisé tous les deux ans. Les oeuvres sélectionnées sont ensuite présentées lors d'expositions à travers la France. Les créations retenues par un jury de professionnels et de plasticiens, utilisent des techniques et des supports variés pouvant tous être liés au textile : broderies, dentelles, plissages, patchworks, tissages, coutures en tout genre, collages, perles, raphia, soie, laine, synthétique, plastique…

Maïté Tanguy est l’invitée d’honneur de cette 6e édition. Créatrice textile ayant collaboré avec la haute couture (Balenciaga, Christian Lacroix…), elle puise son inspiration dans sa Bretagne natale, croise et entrecroise les fils pour donner naissance à des oeuvres pleines de couleur et de lumière.

Toile de Jouy inspirée d'une peinture de Jean-Baptiste Huet the Elder, 1745-1811

Toile de Jouy inspirée d'une peinture de Jean-Baptiste Huet the Elder, 1745-1811

© Musée Oberkampf Jouy-en-Josas France / Gianni Dagli Orti

Quid du musée de la Toile de Jouy ?
Créé en 1977, ce musée est situé dans une construction du XIXe siècle à laquelle a été adjointe une structure contemporaine de verre et de métal. Il présente l'histoire de la manufacture de Jouy, manufacture d'impression sur étoffes créée en 1760 par Christophe-Philippe Oberkampf. De 1760 à 1843, plus de 30.000 motifs y ont été créés pour la mode et l'ameublement. Les toiles les plus connues sont les scènes à personnages en camaïeux mais les plus courantes étaient celles à motifs floraux (les indiennes). La renommée de la manufacture dépasse son lieu de production au point que l’expression « toile de Jouy » désigne aujourd’hui toutes les toiles imprimées avec personnages.

Le musée évoque l'histoire de la manufacture et de son créateur grâce à une maquette, des documents d'archives et des souvenirs d'Oberkampf. Dans la salle technique, des outils de graveurs, des planches de bois et rouleaux de cuivre permettent l'explication du procédé d'impression. Au 1er étage, garnitures de lits, tentures, panneaux textiles, caracos, robes, gilets et jupons témoignent de l'évolution technique et décorative de la toile de Jouy. Les dernières salles sont consacrées aux autres manufactures, françaises et étrangères.

Le musée s'attache à enrichir sa collection de toiles, costumes et objets en rapport avec Oberkampf mais aussi de toiles contemporaines inspirées par les toiles de Jouy. Il multiplie les angles d'approche de la création textile par l'organisation d'expositions temporaires dans son Orangerie. Elles abordent différentes problématiques : fruits de recherches scientifiques, elles donnent l'occasion d'exploiter le fonds du musée et permettent de faire découvrir la création contemporaine en matière de textile.
Musée de la Toile de Jouy. Château de l’Églantine. 54, rue Charles de Gaulle. 78350 Jouy-en-Josas. Ouvert du mardi au dimanche de 11h à 18h. Fermé le lundi.