Adidas retire des baskets "racistes" de la vente

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 19/06/2012 à 13H51
Les baskets signées Jeremy Scott qui embarrassent Adidas.

Les baskets signées Jeremy Scott qui embarrassent Adidas.

© Droits réservés

Mais qu'avait donc en tête le styliste Jeremy Scott en dessinant ces baskets pour Adidas ? Et qui a validé ce design chez la marque de sport allemande ? Une chose est sûre : ces baskets, jugées racistes, font beaucoup parler d'elles mais ne sortiront finalement pas dans le commerce. Leur présentation a provoqué un tollé.

Le 14 juin, Adidas présente sur sa page Facebook ces baskets aux chaînes oranges. Promises pour une sortie au mois d'août,  elles sont dessinées par le styliste américain Jeremy Scott et baptisées JS Roundhouse Mids. L'idée ? Enchaîner à ses chevilles ses coûteuses sneakers dernier cri. 

Les commentaires sont immédiats et le débat violent, rapporte CNN. Pour beaucoup, ces baskets sont d'un mauvais goût glaçant. Elles rappellent en effet les douloureux fers qu'étaient contraints de traîner aux pieds les esclaves noirs américains.

Le révérend Jesse Jackson s'empare lui aussi du sujet. "La tentative de commercialiser et de rendre populaire plus de deux cents ans de mépris, au cours desquels les Noirs étaient considérés comme humains seulement aux trois cinquièmes dans la Constitution, est offensante, épouvantable et insensible", juge-t-il.

Dans un premier temps, Adidas a défendu Jeremy Scott, qualifiant son style de "joyeux" et niant tout rapport avec l'esclavage.

Mais lundi, la marque s'est excusée auprès des personnes qui auraient pu être offensées et a annoncé qu'elle renonçait à commercialiser ce modèle. Quelque chose nous dit que la cote de ces baskets mort-nées risque néanmoins de grimper en flèche sur e-Bay. Et de générer beaucoup d'imitations.