3 Finlandaises remportent le Grand Prix du Festival de Hyères

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 30/04/2012 à 09H40
  • Siiri Raasakka, Tiia Siren & Elina Laitenen, grand prix du jury de Hyères
  • Ragne Kikas, prix première vision et prix du public de la ville d'’Hyères
  • Ragne Kikas, prix première vision et prix du public de la ville d'’Hyères
  • Steven Tai, prix Chloé
  • Steven Tai, prix Chloé
  • Lucas Sponchiado, prix du Public Palais de Tokyo / villa Noailles
  • Lucas Sponchiado, prix du Public Palais de Tokyo / villa Noailles
Précédent Suivant
Précédent Suivant
  • Siiri Raasakka, Tiia Siren & Elina Laitenen, grand prix du jury de Hyères
    Siiri Raasakka, Tiia Siren & Elina Laitenen, grand prix du jury de Hyères © Festival Hyères 2012
  • Ragne Kikas, prix première vision et prix du public de la ville d'’Hyères
    Ragne Kikas, prix première vision et prix du public de la ville d'’Hyères © Festival Hyères 2012
  • Ragne Kikas, prix première vision et prix du public de la ville d'’Hyères
    Ragne Kikas, prix première vision et prix du public de la ville d'’Hyères © Festival Hyères 2012
  • Steven Tai, prix Chloé
    Steven Tai, prix Chloé © Festival Hyères 2012
  • Steven Tai, prix Chloé
    Steven Tai, prix Chloé © Festival Hyères 2012
  • Lucas Sponchiado, prix du Public Palais de Tokyo / villa Noailles
    Lucas Sponchiado, prix du Public Palais de Tokyo / villa Noailles © Festival Hyères 2012
  • Lucas Sponchiado, prix du Public Palais de Tokyo / villa Noailles
    Lucas Sponchiado, prix du Public Palais de Tokyo / villa Noailles © Festival Hyères 2012

Trois stylistes finlandaises, âgées de 24 à 27 ans, ont remporté dimanche le Grand Prix du Festival international de mode à Hyères, avec une collection joyeusement déjantée et haute en couleurs. Siiri Raasakka, Tiia Siren et Elina Laitinen, qui se sont rencontrées à l'université d'art et de design à Helsinki, ont été récompensées par un jury international présidé par le couturier japonais Yohji Yamamoto, pour une collection masculine, ce qui est plutôt rare !

Choisies parmi 10 candidats pré-sélectionnés par le jury, les trois Finlandaises, qui ont rêvé une "révolution de filles très inspirées par les garçons", recevront 15.000 euros. Cristaux, plaid aux motifs de rose, couleurs éclatantes : "Le principal, c'est de s'amuser", avait plaidé Tiia Siren, en faisant défiler devant la presse leur vestiaire pour "gentils sauvages du 3ème millénaire" qui semblent "errer d'une rave party à l'autre, en pleine nature".

Siiri Raasakka, Tiia Siren and Elina Laitine

Siiri Raasakka, Tiia Siren and Elina Laitine

© A.C. Poujoulat. AFP
"On a voulu un look jeune, pour des garçons, pas encore des hommes", a expliqué Elina Laitinen, qui est parti du streetwear pour se livrer à des expérimentations sur les matériaux. Pompons géants, bâtons phosphorescents, cabans en fausse fourrure violette, leur collection n'a laissé personne indifférent lors des défilés organisés de vendredi à dimanche à Hyères et retransmis au Palais de Tokyo à Paris.

Les designers présentent leur travail (en anglais)

Le prix Première Vision et le prix du public de la ville de Hyères attribués à l'Estonienne Ragne Kikas
Un deuxième prix, doté de 10.000 euros par Première Vision, organisateur mondial de salons de tissus d'habillement, a été attribué à l'Estonienne Ragne Kikas, 27 ans, qui a impressionné avec ses silhouettes entièrement tricotées main, noir ou argent, aux subtils jeux de volumes et textures. Elle a également reçue pour cette collection féminine intitulée « Dress Code Defensive » le prix du public de la ville d’Hyères.

La créatrice Estonienne Ragne Kikas

La créatrice Estonienne Ragne Kikas

© A.C. Poujoulat. AFP


Le prix de la maison Chloé au Canadien Steven Tai
Cette année, un prix doté de 15.000 euros a été ajouté par la maison Chloé, qui avait demandé à chacun des dix candidats de créer une tenue dans l'esprit de cette marque parisienne. C'est Steven Tai, 28 ans et originaire de Vancouver, qui s'est imposé avec sa collection féminine : pantalon fluide vert amande, pull beige rebrodé de petits poissons et veste blanche en coton texturé avec une capuche à la fois sport et chic.

Le Canadien Steven Tai

Le Canadien Steven Tai

© A.C. Poujoulat. AFP

Le prix du Public Palais de Tokyo / villa Noailles au Belge Lucas Sponchiado pour sa collection Femme « Out of vacum ».

Le styliste Belge Lucas Sponchiado

Le styliste Belge Lucas Sponchiado

© A.C. Poujoulat. AFP