Lyne Cohen-Solal, une mission pour la mode

Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 13/01/2015 à 14H24
Lyne Cohen-Solal lors de la remise du prix de l'Andam 2012

Lyne Cohen-Solal lors de la remise du prix de l'Andam 2012

© REVELLI-BEAUMONT/SIPA

Paris, capitale de la mode ! Emmanuel Macron, ministre de l’Économie, et Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication ont confié à Lyne Cohen-Solal la mission d'identifier les moyens de renforcer le développement culturel et économique de la mode et des créateurs français. Conclusions révélées au printemps. En attendant, découvrez des talents sur les podiums dès le 21 janvier.

La mode est un enjeu culturel et économique majeur pour la France. La filière emploie 90 000 personnes et représente un marché de 30 milliards d'euros. La France dispose d'atouts dans la compétition mondiale : une image d'excellence, des créateurs de talent, des écoles de haut niveau, des savoir-faire uniques et des entrepreneurs engagés.
 
Des conclusions attendues au printemps 2015
 
Lyne Cohen-Solal doit formuler des recommandations sur les enjeux auxquels sont confrontés les acteurs de la filière. Une mission qui comprend 3 volets : l'enseignement supérieur (cartographie des acteurs, diagnostic de l'offre de formation et de l'insertion professionnelle. Elle formulera des préconisations de structuration du réseau afin d'améliorer les conditions de l'émergence, de la reconnaissance et du développement de jeunes créateurs de mode en France) ;  sur l'écosystème de la mode, ses spécificités et ses zones de contact avec d'autres secteurs, en présentant des recommandations concernant le renforcement des liens existants entre les acteurs du secteur. Enfin sur la place et l’image de la mode en France, elle se penchera sur l'enjeu économique et en termes d'emploi de la filière et sur la dimension exportatrice de cette industrie. Ses conclusions sont attendues au printemps 2015.
Lyne-Cohen Solal à la mairie de Paris pour fêter les Catherinettes (2009

Lyne-Cohen Solal à la mairie de Paris pour fêter les Catherinettes (2009

© WOSTOK PRESS/MAXPPP
Adjointe au maire de Paris chargée du commerce, de l’artisanat, des professions indépendantes et des métiers d’art, la présidente des Ateliers et des Grands Prix de la Création de la Ville de Paris a soutenu des projets novateurs tels que les Docks – Cité de la Mode et du Design.
 
Paris distingue la jeune garde de la French Touch
 
Débusquer les créateurs qui seront incontournables demain… la mode, sans cesse en quête de renouvellement, investit dans les prix et les festivals pour identifier les nouveaux talents et les aider à démarrer. Ainsi, Paris décerne chaque année 6 Grands Prix de la Création, pour le design, les métiers d’art et la mode, dotés de 8.000 à 16.000€. Ils distinguent trois créateurs débutants (en activité depuis moins de 3 ans) et trois créateurs confirmés (en activité depuis plus de 3 ans et qui ont créé leur entreprise), travaillant en France. Dans la catégorie Design, les lauréats 2014 sont Jules Levasseur (débutant) et Laurent Corio (confirmé) ; dans la catégorie Métiers d’art, ce sont Camille Jacquemin (débutant) et Janaïna Milheiro (confirmé) et dans la catégorie Mode, Gabrielle Beau (débutant) et Stéphanie Coudert (confirmé).
La créatrice Stéphanie Coudert

La créatrice Stéphanie Coudert

© Bernard Lévêque
L'Association Nationale de Développement des Arts de la Mode a pour mission « d’identifier et soutenir, à travers son prix, les talents émergents de la création contemporaine et assurer la place de Paris comme capitale incontournable de la mode ». Iris van Herpen est la lauréate du Grand Prix de l’Andam 2014 pour sa collection Biopiracy et Coperni Femme remporte le Prix des Premières Collections.
La créatrice Iris Van Herpen

La créatrice Iris Van Herpen

© Jean Baptiste Mondino
Autre observatoire de tendances et plate-forme de lancement dédiée aux jeunes créateurs, le Festival de la mode d'Hyères et Le Festival international des jeunes créateurs de mode de Dinard. 

La Fédération, un acteur impliqué

La Fédération Française de la Couture du Prêt-à-Porter des Couturiers et des Créateurs de Mode a également pour missions de conforter Paris dans son rôle de capitale internationale de la création. La ville accueille chaque année, en janvier et en juillet, une trentaine de défilés de haute couture et une cinquantaine de défilés de mode masculine et en mars et octobre 150 défilés de prêt-à-porter féminin.
Portrait d'Iris Cantabri

Portrait d'Iris Cantabri

© DR
La Fédération favoriser le développement des marques émergentes en permettant la visibilité des jeunes marques en les intégrant progressivement dans les calendriers des collections et en mettant à leur disposition le showroom Designers Apartment.