Le succès des sites de réservation de spectacles

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 11/05/2015 à 11H56
La page d'un site internet spécialisé dans la vente de billets de spectacle 

La page d'un site internet spécialisé dans la vente de billets de spectacle 

© Capture d'image France3/Culturebox

Au fil des ans, les sites de réservation de spectacles sont devenus indispensables dans le paysage culturel. Tout le monde y trouve son compte, aussi bien les spectateurs que les salles de spectacle.

C’est une véritable révolution pour le théâtre ou encore la musique. L’arrivée de sites de réservation de spectacles sur internet, comme "Billetreduc" ou encore "Ticketac", a, en quelques années,  profondément facilité l’accès à la culture au grand public. Un accès simplifié qui a boosté la fréquentation des salles de spectacles. 

Reportage : D.Poncet/F.Mazzega

Des spectateurs devenus accros

« Je ne me pose plus la question, depuis 4 ou 5 ans, je regarde sur billetreduc les suggestions de spectacles » explique un spectateur dans le reportage de France 3. Cette interview  reflète bien le nouveau comportement du grand public dans sa « consommation » de pièces de théâtre ou encore de concerts. Il fait désormais « son marché » sur les sites spécialisés dans les ventes de billets en ligne. Des sites qui ont l’avantage de  proposer un large choix de spectacles, dans toutes les catégories (théâtre, danse, musique, comédie musicale…). « Cela permet de découvrir des spectacles qu’on aurait pas eu l’idée d’aller voir », ajoute un autre spectateur toujours au micro de France 3. Et cerise sur la gâteau, les spectacles sont proposés à prix réduits. 

Des salles qui se remplissent mieux
L’année dernière, "Billetreduc", qui regroupe 3000 institutions culturelles, a permis de vendre 3 millions de places. Le succès des sites de réservation de spectacles en ligne est vécu comme une aubaine pour les directeurs de salles et les artistes. "C’est ce qui permet au début d’un spectacle d’amorcer la pompe, de créer ce qui est essentiel, le bouche à oreilles", reconnait le metteur en scène Guillaume Ollivier Berno. Même les directeurs de salle ayant pignon sur rue ne peuvent plus s’en passer. « Je trouve que c’est une bonne passerelle pour rentrer en contact avec un public qui, peut-être sans ça, n’irait pas au théâtre », conclut Jean-Michel Ribbes du célèbre Théâtre du Rond Point à Paris au micro de nos confrères de France 3.