Le One World Trade Center est la plus haute tour américaine

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 12/11/2013 à 18H12
La tour du One World Trade Center le 8 novembre 2013

La tour du One World Trade Center le 8 novembre 2013

© Erik Pendzich/Rex/SIPA

Les experts ont tranché : le plus haut gratte-ciel américain est le One World Trade Center, érigé à New York à la place des tours détruites le 11 septembre 2001, une place qui lui était disputée par la Willis Tower de Chicago.

541,3 mètres avec antenne !

Les architectes du Conseil de l'habitat urbain et des bâtiments élevés (CTBUH) ont considéré qu'on pouvait prendre en compte, pour mesurer la hauteur de la tour new-yorkaise, l'antenne qui la coiffe, assimilée davantage à une flèche qu'à un émetteur. D'une longueur de 124,4 mètres, cette flèche porte la hauteur totale de la tour à 541,3 mètres. 

"La structure sur le haut du bâtiment est considérée comme un élément architectural permanent, et non comme l'élément d'un équipement technique-fonctionnel", a expliqué le président du CTBUH, Timothy Johnson, dans un communiqué.

Un symbole de renaissance

Le directeur général du CTBUH, Antony Wood, a souligné que l'architecture de la tour "renforçait son rôle comme symbole de la renaissance sur ce site important", où les deux tours jumelles du World Trade Center s'étaient effondrées après les attentats meurtriers de 2001, et qui est devenu un lieu de commémoration.

"La flèche qui porte la lumière, émise à la hauteur symbolique de 541,3 mètres (soit 1.776 pieds, en référence à la Déclaration d'Indépendance des Etats-Unis proclamée en 1776, ndlr), est particulièrement poignante, et fait écho à la flamme de la Statue de la Liberté", a-t-il encore fait valoir.

Sans cette flèche, la tour érigée sur le site des attentats du 11-Septembre ne mesurerait "que" 417 mètres, soit moins que la Willis Tower, qui culmine à 442 mètres. L'arbitrage a été rendu par une commission du CTBUH dédiée spécifiquement à la taille des bâtiments (Height Committee).

Le record mondial est détenu par Dubaï

Les deux gratte-ciels américains sont cependant loin d'atteindre le record mondial, qui est détenu par les 830 mètres de la Burj Khalifa à Dubaï.