La magie des boîtes à musique Reuge : de l'oiseau chanteur au vaisseau Star Wars

Par @Culturebox
Mis à jour le 04/01/2017 à 10H18, publié le 04/01/2017 à 09H58
Un oiseau chanteur mécanique de chez Reuge

Un oiseau chanteur mécanique de chez Reuge

© Capture d'écran France 3/Culturebox

A Sainte-Croix en Suisse est installée une entreprise pas comme les autres. Et même unique au monde. La manufacture Reuge, la seule à fabriquer des boîtes à musique de luxe. Des mécanismes complexes et un vrai savoir-faire.

La fabrique de boîtes à musique Reuge est l’une des dernières en Europe qui produit ses mécanismes de façon artisanale. Cette entreprise vieille d’un siècle et demi doit son nom à Charles Reuge, qui a inventé en 1865 la montre de poche musicale, une prouesse technique pour l’époque.

Reportage : C. Schulbaum / D. Colle / S. Linozzi / A. Baudrand
Un savoir-faire exceptionnel transmis et préservé, qui permet aujourd’hui à Reuge d’employer environ 70 personnes, car le succès des boîtes à musique de luxe dépasse les frontières. Nathalie Blanchy, directrice marketing Europe de Reuge, analyse cette fascination d’enfant à leur égard : "C’est une fascination de l’objet inanimé - le métal, qui tout d’un coup, en poussant un bouton, s’anime et nous apporte une mélodie merveilleuse".

Des pièces allant de la table musicale, véritable objet d’art, aux boîtes plus simples et aux designs modernes comme celui d’un vaisseau Star Wars, toutes témoignent d’une maîtrise unique.

Un mécanisme de précision

Un clavier composée de lames qui se soulèvent et retombent en produisant une note : "Chaque lame sera accordée à la note correspondante. Le plomb que vous voyez là, ça permet d’avoir des notes basses. Plus la fréquence est rapide, plus la note sera aigue."
Le mécanisme d'une table musicale, véritable oeuvre d'art signée Reuge

Le mécanisme d'une table musicale, véritable oeuvre d'art signée Reuge

© Capture d'écran France 3/Culturebox
Une machine est ensuite chargée d’accorder chaque note. Pendant ce temps, les rouleaux sont percés en fonction des partitions jouées par les boîtes à musique. Enfin, les cylindres et les lames sont assemblés, une étape délicate. "La difficulté du travail, c’est que certaines goupilles du rouleau viennent jouer sur les lames et d’autres entre. Il faut être sûr d’avoir la bonne mélodie à chaque fois, il faut avoir l’oreille musicale."

Résultat de tous ces efforts, les boîtes à musique peuvent être déclinées sous différentes formes, des plus classiques aux plus modernes, comme ce vaisseau spatial en hommage à la saga Star Wars, une édition limitée.
Une boîte à musique de luxe en hommage à Star Wars

Une boîte à musique de luxe en hommage à Star Wars

© Capture d'écran France 3/Culturebox

Du "sur-mesure" qui dépasse les frontières

Un succès durable qui permet aujourd’hui à Reuge d’employer environ 70 personnes, et de s'offrir de nouveaux locaux. Car la réputation de qualité des boîtes à musique de luxe dépasse en effet les frontières, l’entreprise possède des acheteurs du monde entier. Et la plupart des pièces tiennent compte des demandes des clients, du "sur-mesure" apprécié. "C'est en discutant avec le client, en le rencontrant, en se demandant 'est-ce que c'est pour lui, est-ce qu'il souhaite l'offrir', qu'on va se rapprocher de ce qu'il a en tête", estime Nathalie Blanchy. Une autre de ses spécialités, les oiseaux chanteurs, est par exemple très demandée à l’international, et nécessite plusieurs semaines de travail. 
Exemplaire unique d'un oiseau chanteur destiné aux Emirats Arabes

Exemplaire unique d'un oiseau chanteur destiné aux Emirats Arabes

© Capture d'écran France 3/Culturebox
Des boîtes à rêve dont la qualité artisanale a un coût : de 300 à 150 000 euros.