L'araignée géante Kumo effectue sa première sortie dans son berceau nantais

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 08/07/2016 à 16H50
L'araignée géante Kumo marche sur Nantes, vendredi 8 juillet 2016.

L'araignée géante Kumo marche sur Nantes, vendredi 8 juillet 2016.

© Eddy Lemaistre / PhotoPQR Ouest-France /MAXPPP

L'araignée mécanique géante "Kumo", créée à Nantes par la Compagnie La Machine en 2009, a effectué vendredi sa première sortie au grand jour dans sa ville natale. Plusieurs milliers de personnes ont assisté à la déambulation de l'arachnide dans le centre-ville. L'insecte paradera à nouveau tout le week-end sur l'île de Nantes à l'occasion de la "Maker Faire", le rendez-vous des inventeurs.

Reportage : Minteh N'fanteh et Philippe Queyroux
 

L'araignée mécanique semble vivante

"Kumo" est une machine articulée de 37 tonnes pouvant atteindre 13 mètres de haut. Mais c'est pour la compagnie qui l'a créée "une machine vivante" qui crée de l'émotion partout où elle passe.

Vendredi, peu après les douze coups de midi, l'insecte a ouvert ses yeux globuleux devant une foule de Nantais et de touristes massés sur le parvis de la Cathédrale Saint-Pierre, avant de cracher de l'eau et de lentement déployer ses huit longues pattes articulées.

"C'est magique! C'est comme l'éléphant, on a l'impression qu'elle est dans notre maison en plus petite, elle a pris ses quartiers", a réagi Jeanne, une spectatrice venue de Saint-Nazaire. 

L'arachnide a ensuite déambulé pendant plus d'une heure et demie dans les rues de Nantes, saluant d'un léger coup de patte les habitants à leur balcon, se nourrissant des feuilles d'arbre ou jouant avec des réverbères, avant de se rendormir au miroir d'eau, en face du château des ducs de Bretagne.

Des images de France 3 Pays de Loire signées David Jouillat


Créée par la Compagnie La Machine

Kumo a été conçue à Nantes par la Compagnie La Machine en 2009, connue pour avoir créé le Grand Eléphant, devenu symbole de la ville de Nantes. Elle a aussi imaginé le célèbre cheval-dragon Long-Ma, qui avait déambulé à l'été 2015 sur l'île de Nantes.

"Nous sommes très heureux de nous promener aujourd'hui dans le coeur de ville de Nantes. On touche les habitants dans leur intimité, ceux qui sont à leur fenêtre en peignoir de bain (...). C'est une machine vivante. Dès qu'elle se met en mouvement, elle incarne la vie et crée de l'émotion", souligne François Delarozière, le directeur de la compagnie.

Reportage lors de la première sortie nocturne de l'araignée : F. Poret / X. Schuffenecker / M. Boissonnet

L'araignée géante a déjà été présentée en 2009 à Yokohama (Japon), à Reims en 2011, à Pékin en 2014 et à Calais en juin dernier, mais n'avait jamais fait de sortie spectaculaire dans son berceau nantais.
 

L'araignée Kumo captive les Nantais et les touristes le 8 juillet 2016.

L'araignée Kumo captive les Nantais et les touristes le 8 juillet 2016.

© Eddy Lemaistre / PhotoPQR Ouest-France /MAXPPP

Monter sur le dos de l'araignée ? C'est possible ce mois-ci

"Kumo" devait parader deux autres fois vendredi dans le centre-ville de Nantes. Elle sera également présente tout le week-end sur l'île, à l'occasion de la "Maker Faire", une réunion de Géo Trouvetou, créateurs et inventeurs de France, d'Europe et de Californie.
Puis elle se promènera les 22, 23 et 24 juillet, avec sur son dos quelques personnes désignées au hasard dans le public.

Elle sortira à l'été 2017 à Ottawa, pour le 150e anniversaire de la Confédération canadienne.