J'ai rencontré l'homme invisible : Liu Bolin disparaît dans ses photos

Par @ValGaget
Publié le 28/09/2017 à 15H41
Liu Bolin, deux expositions à Paris

Liu Bolin, deux expositions à Paris

© Valérie Gaget

Liu Bolin a deux surnoms : l'homme invisible et le caméléon. Ce plasticien chinois est l'une des stars de l'art contemporain. Depuis 2005, il disparaît dans ses photos pour mettre l'accent sur des questions qu'il considère comme essentielles notamment la protection de l'environnement face à la surconsommation. Il expose à la Maison Européenne de la Photographie à Paris. Nous l'avons rencontré.

J'ai rencontré l'homme invisible. Il s'appelle Liu Bolin. Jeans, baskets, cet homme grand et souriant ne fait pas ses 44 ans. Star de l'art chinois, il est l'une des figures montantes de l'art contemporain. Ses photos-performances s'exposent aujourd'hui dans le monde entier.

La Maison Européenne de la Photographie, à Paris, lui consacre pour la première fois une rétrospective. Ses clichés les plus connus sont réunis, notamment, sa toute première performance qui date de 2005. Le 8 septembre 2017, notre équipe lui avait donné rendez-vous devant sa version de "La liberté guidant le peuple", le célèbre tableau de Delacroix pour un entretien exclusif où il revient sur son parcours et explique le sens de son travail.

Entretien : V. Gaget, J-M Lequertier, G. Gheorghita, L. Hauville

Son premier cliché, Liu Bolin l'a réalisé dans les ruines de son atelier, détruit par les autorités chinoises en prévision des Jeux Olympiques de 2008. Il faut vraiment chercher longuement dans ses photos pour le retrouver. Le plus souvent, on le repère à ses pieds ! Avec l'aide de l'infographie, nous avons retrouvé l'homme invisible dans cinq de ses clichés. 

Expositions Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie du 6 septembre au 28 octobre 2017 et à la Galerie Paris-Beijing à Paris jusqu'au 28 octobre 2017..
 
Reportage pour France 2: V. Gaget, J-M Lequertier, G. Gheorghita, S.Ripaud