François Hollande : "La culture n'est pas une dépense superflue"

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 04/04/2014 à 16H16
François Hollande et Aurélie Filippetti le 4 avril 2014

François Hollande et Aurélie Filippetti le 4 avril 2014

© Jacques Demarthon

François Hollande a rendu vendredi une visite surprise à un forum européen de la culture organisé par la ministre de la Culture Aurélie Filippetti, tout juste reconduite dans ses fonctions, au Palais de Chaillot, à Paris.

La culture, une source d'emploi et d'activité
Le "Forum de Chaillot - Avenir de la Culture, Avenir de l'Europe" devait plancher vendredi et samedi sur la question des droits d'auteur, de la diversité culturelle, du financement de la création ou de la régulation...

"Il est très important que vous preniez cette initiative à la veille des élections européennes pour mettre la culture au centre de l'enjeu", a déclaré le chef de l'Etat devant une table ronde de responsables européens de la culture parmi lesquels figuraient le réalisateur Costa Gavras ou le compositeur Jean-Michel Jarre.

Quelques heures après avoir présidé le premier conseil des ministres de l'ère Valls, le chef de l'Etat a ainsi réservé sa première sortie au monde de la culture pour "démontrer, en France et en Europe, que la culture n'est pas une dépense superflue".
"La culture est une chance pour l'économie européenne, une source d'emploi et d'activité", un "avantage comparatif par rapport à d'autres continents" ainsi qu'un "levier de développement pour nos propres pays et pour l'Europe", a-t-il plaidé.

Défendre les droits d'auteur
Face au Commissaire européen Michel Barnier qui participait à ce forum, François Hollande a souligné la "volonté" française de protéger le patrimoine culturel. "Défendre les droits d'auteur, c'est défendre le pluralisme et l'exception culturelle", a-t-il souligné.
Le chef de l'Etat a également appelé à la création de "champions du numérique européen" sans lesquels "nous ne pourrons pas tenir face à la concurrence américaine".

"Nous nous battons en France pour que les taux de TVA puissent être adaptés à l'accès aux produits culturels", a-t-il poursuivi, jugeant toutefois que "tous les produits culturels devraient être au même taux de TVA".

Des intermittents devant Chaillot
Au moment où il intervenait dans une salle de la Cité de l'architecture, plusieurs dizaines d'intermittents du spectacle et de travailleurs précaires manifestaient devant le Palais de Chaillot pour demander le maintien de leur régime d'indemnisation.

Appel de Chaillot : pour une nouvelle Europe de la culture
A l'occasion de ce forum, une cinquantaine d'artistes, parmi lesquels Peter Brook, Jean-Claude Carrière, Luc Dardenne ou Stephen Frears, ont signé un "Appel de Chaillot" pour déplorer que, "dans trop de pays, la culture a été l'une des premières victimes des restrictions budgétaires".