Willi Sitte, peintre majeur de l'ex-RDA, est mort

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 08/06/2013 à 14H37
Willi Sitte posant devant quelques unes de ses toiles, dans sa maison de Halle, en Allemagne, en 2004

Willi Sitte posant devant quelques unes de ses toiles, dans sa maison de Halle, en Allemagne, en 2004

© WALTRAUD GRUBITZSCH / DPA / DPA/AFP

Willi Sitte, l'un des peintres majeurs de l'ex-Allemagne de l'Est et au passé controversé, s'est éteint samedi à l'âge de 92 ans.

"Willi Sitte est mort ce matin à son domicile", a-t-on indiqué à la galerie Willi Sitte de Merseburg près de Leipzig (est), sans plus de précision. Sitte était considéré comme l'un des fondateurs du mouvement du réalisme socialiste qui comptait des artistes comme Bernard Heisig, Wolfgang Mattheuer ou Werner Tübke.
Né en 1921 dans la ville tchèque de Kraztau, Sitte avait présidé entre 1974 et 1988 la Fédération est-allemande des artistes étudiants (VBK), et avait siégé au comité central du parti communiste SED.
Willi Sitte : "Hommage à Lenin" 

Willi Sitte : "Hommage à Lenin" 

© STEPHANIE PILICK / DPA / DPA/AFP
Ses travaux avaient été exposés en 1977 en Allemagne de l'Ouest à la foire internationale de l'art contemporain "Documenta" de Kassel.
Dans un communiqué, le parti d'extrême gauche Die Linke s'est dit "attristé" par la mort de Sitte.
"Willi Sitte est toujours resté fidèle à lui-même", a estimé la direction du parti. "Sitte était un artiste exceptionnel (...) qui avait mis son art au service de son engagement politique", soulignant à la fois la "grande force" et "les contradictions" que dégageaient ses toiles.