Victor Hugo, de la bière à la mise en bière.

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 26/04/2011 à 09H50
Victor Hugo, de la bière à la mise en bière.

Victor Hugo, de la bière à la mise en bière.

© Culturebox

Les oeuvres complètes de Victor Hugo ont été ré-éditées en 1985 à l'occasion du centenaire de sa disparition par Robert Laffont. Une exposition est consacrée jusqu'au 28 août 2011 aux "Hugobjets" à la Maison Victor Hugo de Paris. 

C'est à un employé de bureau que l'on doit cette surprenante collection d'Hugobjets. Le 1er juin 1885, Paul Beuve rentre des obsèques monumentales de Victor Hugo au Panthéon, il passe en bas de chez lui avenue Simon Bolivar dans la boutique d'un brocanteur où il achète une assiette à l'effigie du célèbre disparu. A ce premier souvenir vont s'ajouter les années suivantes des dizaines et des dizaines d'autres objets chinés dans les brocantes et conçus pour la majeure partie à trois époques différentes : En 1881 pour les 80 ans de l'écrivain, pour ses funérailles en 1885 puis en 1902 à l'occasion du centenaire de sa naissance. Le collectionneur a fait le don de tous ses trésors à l'ouverture du musée parisien consacré à Victor Hugo et installé dans l'Hôtel de Rohan-Guéménée, place des Vosges à Paris, dont l'écrivain a occupé un appartement au deuxième étage entre 1832 et 1848.      


A voir aussi sur Culturebox :

- Balade avec Victor Hugo au coeur de Paris
- "Brassens ou la liberté" à la cité de la musique
- Manet, entre tradition et modernité, une rétrospective au musée d'Orsay