Varengeville-sur-Mer rend hommage à Georges Braque, maître du cubisme

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 18/08/2013 à 17H57
Détail d'un vitrail réalisé par Georges Braque, Chapelle Saint-Dominique, Varengeville-sur Mer

Détail d'un vitrail réalisé par Georges Braque, Chapelle Saint-Dominique, Varengeville-sur Mer

© YVAN TRAVERT / PHOTONONSTOP

C'est l'année Georges Braque (1882-1963) à Varengeville-sur-Mer, en Seine-Maritime. Varengeville, où le peintre avait sa maison et son atelier, et où il est enterré dans le cimetière marin. La commune célèbre le cofondateur du cubisme, 50 ans après sa mort et propose plusieurs manifestations jusqu'au 31 octobre 2013.

Tête de file du mouvement cubiste, Georges Braque avait conçu en 1956 une série de cinq vitraux pour l’église du village dont il avait fait le lieu de sa retraite. La commune lui rend hommage cet été : entre concerts, expositions et conférences, Varengeville-sur-mer propose de découvrir l’artiste jusque dans son quotidien. Une série de photos inédites exposées à la mairie permettent de mieux connaître l’homme qui se cachait derrière le génie
 
Reportage : F. Pesquet, S. Françoise, I. Waskrovit, C. Lebret
Tout au long de l’été, le cimetière marin et l’église Saint-Valery proposent des visites commentées aux cours desquelles les œuvres de Braque et son intérêt pour l’art sacré sont décryptés.

Point d’orgue de cet hommage, le 31 août, jour anniversaire de la mort du peintre disparu en 1963, les voûtes ogivales du XVIe résonneront au son des plus belles pièces de Satie ou Stravinski. Un concert à ne pas rater. 

50e anniversaire de la mort de Georges Braque
"Braque intime"  du 17 août au 4 septembre de 14h à 18h
"Atelier fermé"  du 5 septembre au 31 octobre de 14h à 18h
Conférences  "les vitraux de Braque" et " Braque et l'art sacré"
Entrée : 2 euros par exposition ou conférence
Pass illimité : 5 euros.
Renseignements : 02 32 14 40 60