Une horloge intemporelle pour les mille ans de la cathédrale de Strasbourg

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 15/07/2014 à 14H27
Un détail de l'horloge monumentale imaginée par Daniel Depoutot.

Un détail de l'horloge monumentale imaginée par Daniel Depoutot.

© France 3 Alsace

A partir du mois de septembre débuteront à Strasbourg les célébrations du millénaire de la cathédrale Notre-Dame. Parmi les projets développés autour de l'évènement, celui de Daniel Depoutot est l'un des plus spectaculaires. L'artiste plasticien déjà connu pour son travail sur le temps, est en train de construire une horloge monumentale qui sera exposée dans la cathédrale au printemps 2015.

Reportage : R.Dinckel / A.Fontaine / C.Singer
En l'an 1015, les fondations d'une cathédrale sont érigées en plein coeur de Strasbourg à l'endroit même où les premiers chrétiens de la région venaient prier. Mille ans plus tard en 2015, la capitale alsacienne célèbrera l'évènement comme il se doit : concerts, nouvel éclairage pour l'édifice expositions...Des célébrations qui débuteront en septembre, mais dont le point d'orgue aura lieu au printemps 2015 avec l'installation dans la nef de la cathédrale du "Rayon vers". 

Une oeuvre monumentale

En référence au rayon vert, ce rai de soleil qui éclaire une statue du Christ aux équinoxes, l'oeuvre prendra la forme d'une horloge monumentale. Une installation de dix mètres de haut qui associera musique, lumière et arts plastiques et qui devrait être installée juste en face de l'horloge astronomique qui contribue depuis trois siècles au rayonnement de la cathédrale.