Une expo de figures religieuses sexy fait scandale en Espagne

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 16/02/2012 à 19H52
Un des clichés de Bruce LaBruce exposés à la Fresh gallery de Madrid, février 2012

Un des clichés de Bruce LaBruce exposés à la Fresh gallery de Madrid, février 2012

© Dominique Faget / AFP

"Obscenity", une exposition photos inaugurée jeudi à Madrid, a suscité les foudres d'associations ultraconservatrices qui dénoncent un "blasphème". Signés Bruce LaBruce, spécialiste canadien du film trash et du porno gay, la cinquantaine de clichés montre notamment l'actrice Rossy de Palma en nonne super sexy.

L'exposition à  la Fresh Gallery de Madrid montre aussi la chanteuse Alaska, icône de la movida madrilène, en une sorte de sainte sexy, vêtue d'une robe de skaï moulante noire, la bouche ouverte et une hostie sur la langue.

L'artiste pose aussi en compagnie de son mari Mario Vaquerizo à la manière de la Piéta de Michel-Ange, le visage posé sur la poitrine proéminente d'une vierge en talons aiguille.

Rossy de Palma, l'une des actrices fétiches du réalisateur Pedro Almodovar, est elle photographiée en nonne sexy vêtue de noir et blanc, le regard langoureux, un chapelet entre les dents et portant un corset transparent avec décolleté plongeant.

"Obscenity", l'exposition controversée de Bruce LaBruce à Madrid.

"Obscenity", l'exposition controversée de Bruce LaBruce à Madrid.

© Droits réservés
"Redéfinir la nature du fétiche et du tabou"
L'exposition offre "une variété d'images, certaines douces, romantiques, d'autres spirituelles et quelques unes grotesques, qui tentent de redéfinir la nature du fétiche et du tabou", explique Bruce LaBruce sur le site internet de La Fresh Gallery.

Pour lui, l'idée est de "présenter une série de portraits qui illustrent la convergence divine entre le sacré et le profane" car "les vies des saints sont pleines d'actes extatiques et de sexualité sublimée qui s'expriment dans des formes plus perverses et sexuelles".

De quoi déclencher la colère d'associations catholiques ou ultra-conservatrices. AES (Apostolado eucaristico) a appelé à une manifestation vendredi soir devant la galerie pour protester "contre le blasphème" et "en défense de nos racines chrétiennes".

Le travail du Canadien Bruce LaBruce, né le 3 janvier 1964, a été censuré de nombreuses fois. Son exposition de 400 polaroids exposés en été 2001 à la Gallery Wrong Weather au Portugal avait été saisie et interdite à l'entrée de son pays.