Une épreuve du "Baiser" de Rodin vendue 2,2 millions d'euros

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 17/02/2016 à 11H56
Epreuve en bronze de 1927  du "Baiser" de Rodin vendue aux enchères à 2,2M d'euros 

Epreuve en bronze de 1927  du "Baiser" de Rodin vendue aux enchères à 2,2M d'euros 

© France 3 / Culturebox

Une épreuve du célèbre "Baiser" de Rodin a été achetée ce mardi 16 février 2,2 millions d'euros par un collectionneur américain, lors d'une vente aux enchères de cinq bronzes issus d'une collection privée, organisée par l'étude Binoche et Giquello à l'Hôtel Drouot à Paris.

L'amour n'a pas de prix... "Le Baiser" de Rodin lui, vaut 2 millions 205 mille euros. C'est le prix auquel s'est vendue ce mardi 16 février à Drouot une épreuve de la célèbre sculpture. 

Reportage : Nicole Bappel / Nédim Loncarevic 


ll s'agit d'un record mondial pour ce modèle du "Baiser", dite de "taille, de la porte", fondu en 1927 et estimé 1,5 à 2 millions d'euros, a précisé l'étude.
"Le baiser" en marbre exposé au Musée Rodin 

"Le baiser" en marbre exposé au Musée Rodin 

© France 3 / Culturebox

Une épreuve proche de la version finale, la préférée de Rodin 

Fondue en 1927, cette épreuve du "Baiser" est "peut-être celle qui se rapproche le plus, de par sa taille (85,2 x 52,4 x 54,5 cm), du modèle original conçu pour orner la Porte de l'Enfer", selon l'étude. 

"Elle représente l'excellence de ce qu'on peut faire en terme de fonte d'oeuvre d'art au début du XXe siècle", relate Jérôme Le Blay, expert de Rodin.  Le bronze vendu aujourd'hui était le préféré de Rodin. "Cette épreuve est la taille originale que Rodin chérissait et avait conservé pour ces propres collections et qui ont été ensuite conservées et fondues par le musée Rodin", explique encore le spécialiste. 
Baiser épreuve Bronze  85 cm © France 3 / Culturebox

L'empreinte des doigts de Rodin

La pièce vendue était le premier ou deuxième tirage d'où cette patine remarquable. "On voit très nettement les traces des doigts de Rodin qui ont saisi la matière et modelé la terre et on n'a pas ce genre de détails dans les exemplaires plus récents", développe le commissaire-priseur Alexandre Giquello. 
L'empreinte des doigts de Rodin sur le bronze 

L'empreinte des doigts de Rodin sur le bronze 

© France 3 / Culturebox

Le plâtre original conçu en 1885 dont ont été tirées 27 épreuves, est conservé au Milwaukee Art Center (Etats-Unis). Il n'y aura plus d'autres exemplaires tirés de l'original. Depuis 1968, les épreuves sont limitées à douze.

Un collectionneur passionné de Rodin

Toutes les sculptures appartenaient au galeriste Jean de Ruaz installé avenue de Friedland et spécialiste des artistes impressionnistes et post-impressionnistes."ces oeuvres sont restées dans sa descendance pendant 70 ans".

Fasciné par l'oeuvre d'Auguste Rodin, il met sur pied en 1946 une exposition rassemblant ses plus beaux bronzes, dont les cinq pièces mises en vente. Ces épreuves ont toutes été exécutées par Eugène Rudier, fils d'Alexis Rudier qui fut le fondeur préféré d'Auguste Rodin.