Un son et lumière féérique pour célébrer Saint-Martial de Limoges

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 21/07/2016 à 12H02
Photo Limoges Martial © Culturebox/France3

L'histoire médiévale de Limoges au cœur d'un magnifique son et lumière. Tous les soirs jusqu'à la fin du mois, la façade du musée des Beaux-Arts s’illumine d’une grande fresque inspirée de la vie de Bernard Itier, moine et bibliothécaire de l'abbaye Saint-Martial.

Saint-Martial de Limoges, personnage emblématique de l’Histoire de la ville, est à l’honneur en ce mois de juillet. Un impressionnant spectacle son et lumière est projeté à la nuit tombée sur la façade du musée des Beaux-Arts.

Cette fresque historique retrace la vie de celui que l’on surnomme l’apôtre d’Aquitaine. Elle se déroule durant la période du Moyen-Âge et a pour maître mot la vivacité. On découvre au fur et à mesure de ces 20 minutes de spectacle éblouissant (répétées en boucle de 22h30 à 1 heure) la vie tourmentée et passionnante de cet homme célèbre pour avoir sauvé la ville de la peste et fondé l’Eglise d’Aquitaine durant le deuxième siècle.

Reportage P.Mallet / J.Sousa / B.Boulesteix

Un spectacle qui a nécessité de gros moyens: quatre vidéoprojecteurs de 30 000 lumens sont en effet nécessaires à cette animation accessible gratuitement.

Que l’on soit Limougeaud ou touriste, amateur d’Histoire ou de spectacle, voilà une bonne idée de sortie nocturne si l’on se trouve dans la région jusqu'au 31 juillet.

Saint-Martial de Limoges

Le mois de janvier 1225 est rude à Limoges. Bernard, moine et bibliothécaire à l’abbaye Saint-Martial est souffrant. Chemin faisant vers l’infirmerie, il passe par la bibliothèque. Avec lui, le public feuillette les ouvrages de ses prédécesseurs.