Un siècle de paysages s'exposent au Musée d'Art Moderne de Céret

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 19/06/2009 à 09H14
Un siècle de paysages s'exposent au  Musée d'Art Moderne de Céret

Un siècle de paysages s'exposent au Musée d'Art Moderne de Céret

© Culturebox

Du 20 juin au 31 octobre 2009, le musée d'Art Moderne de Céret dans les Pyrénées-Orientales, propose une exposition thématique intitulée "Céret : un siècle de paysages sublimés". Elle raconte comment la ville a inspiré les peintres à travers plus de 250 oeuvres réalisées par une cinquantaine d'artistes du début du 20ème siècle jusqu'à nos jours.

La Sainte-Victoire, Pont-Aven, Auvers-sur Oise, Céret. Qu'est ce qui déclenche une histoire d'amour entre un peintre et un lieu ? Que viennent chercher les artistes dans ces petites villes de province qui seraient peut-être rester anonymes sans le séjour des artistes ? Peut-être une lumière, une architecture, voire même une tranquillité ou en tout cas une rupture avec le monde parisien. C'est en partie le cas pour Céret, petite sous-préfecture, qui vit débarquer les premiers artistes en 1909. Accroché au pied des Pyrénées, inconnue des milieux artistiques, elle a pourtant retenu l'attention de Marc Lafargue, peintre et poète. Ses descriptions incitent trois artistes à venir s'installer en Roussillon. Il s'agit du sculpteur catalan Manuel Hugué dit Manolo, du peintre et mécène Franck Burty Haviland et du musicien Déodat de Séverac. Tous voulaient rompre avec l'ambiance de la capitale et retrouver l'inspiration. Puis ce fut au tour de Picasso qui arriva en 1911. Et qui fut suivi par beaucoup d'autres. La petite ville de province devint ainsi un lieu de création majeure, "la Mecque du Cubisme "pour le critique André Salmon. La Conservatrice du Musée explique cet engouement : "la ville est dessinée en verticales, dans des tonalités de bruns et d'ocres, qui parle et possède un langage magique, comme Collioure pour les Fauves". Et c'est un peintre, Pierre Brune, venu en 1916 à Céret, qui imposa l'idée d'un Musée. Sans lui, reconnait le maire de la ville," nous n'aurions plus que des souvenirs."

Site de Tom Carr ou en savoir plus ici
La ville de Céret