Un musée d'Orsay tout neuf pour le public

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 28/10/2011 à 14H23
Au musée d'Orsay, les salles d'exposition rénovées (octobre 2012)

Au musée d'Orsay, les salles d'exposition rénovées (octobre 2012)

© Pierre Verdy / AFP

C'est une "seconde naissance" pour le musée d'Orsay, affirme Guy Cogeval, son président. Le musée a ouvert fin octobre l'ensemble de ses espaces d'exposition rénovés. Avec quelques jours de retard à cause d'une grève du personnel.

Vingt-cinq ans après la création du musée d'Orsay, dans l'ancienne gare d'Orsay, près de la moitié de ses espaces d'exposition ont été rénovés, notamment la galerie impressionniste.

Les Monet et les Degas ont retrouvé les cimaises du cinquième étage après avoir passé deux ans au rez-de-chaussée ou en voyage, le temps des travaux.

La pierre blanche qui recouvrait le sol et les murs de la galerie impressionniste a disparu et la lumière naturelle qui tombait depuis la verrière est désormais filtrée, doublée d'un éclairage artificiel sophistiqué. "La lumière était trop directe. Elle tombait à flots sur les oeuvres les jours de soleil", a estimé Guy Cogeval, dans un entretien à l'AFP. "C'était éblouissant et cela manquait d'intimité", ajoute-t-il.

Une atmosphère plus intime pour les tableaux impressionnistes
Aujourd'hui, le plancher est de bois foncé et les murs gris sombre. Une couleur proposée par l'architecte Jean-Michel Wilmotte. Guy Cogeval la juge "un peu austère" mais "élégante". "Ces tableaux ont été peints pour des salons et des intérieurs bourgeois. On est plus proche de l'esprit original", estime le président d'Orsay.

Les espaces d'exposition ont été agrandis grâce à l'aménagement du pavillon Amont, ancienne salle des machines de la gare. Il abrite désormais sur cinq étages les collections d'arts décoratifs, les grands formats de Courbet et les grands décors des Nabis.

Enfin, les frères Humberto et Fernando Campana, designers brésiliens, ont été chargés de rénover la cafétéria, qui a pour fenêtre l'horloge de l'ancienne gare. Les designers brésiliens ont imaginé un espace plongé dans une atmosphère marine, bleutée, avec des lustres dorés, des filaments rouges comme des algues et des chaises bleu turquoise. Ils se sont inspirés de "Vingt mille lieues sous les mers" de Jules Verne.

Musée d'Orsay, 1 rue de la Légion d'Honneur, 75007 Paris
Tous les jours sauf le lundi, le 1er janvier, le 1er mai et le 25 décembre
9h30 à 18h le mardi, mercredi, vendredi, samedi et dimanche
9h30 à 21h le jeudi
Tarifs: 8 € / 5,5 €