Un lapin géant de Florentijn Hofman prend feu à Taïwan

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 15/09/2014 à 14H17
Le lapin géant de Florentijn Hofman exposé à Taïwan. Il a partiellement brûlé lors de son démantèlement (septembre 2014).

Le lapin géant de Florentijn Hofman exposé à Taïwan. Il a partiellement brûlé lors de son démantèlement (septembre 2014).

Le lapin blanc géant de l'artiste néerlandais Florentijn Hofman, créateur d'un canard jaune qui a fait le tour du monde, a partiellement brûlé à Taïwan, où il était exposé.

Le lapin de 25 mètres de haut a été endommagé par un incendie au moment où des ouvriers tentaient de le démanteler après l'exposition qui a attiré pendant 11 jours plus de deux millions de visiteurs, dans le district de Taoyuan dans le nord de l'île.
 
Une œuvre inspirée du folklore chinois
 
Le sinistre s'est déclaré sur le gazon où l'œuvre, faite de papier étanche, de bois et de polystyrène, était exposée jusqu'à dimanche. La patte gauche, l'oreille gauche et une partie du torse du lapin, ont été brûlées.
 
Une enquête a été ouverte. Le moteur d'un camion aurait pu surchauffer et causer l'incendie, ont avancé les organisateurs.
Un canard géant de Florentijn Hofman à Los Angeles (août 2014)

Un canard géant de Florentijn Hofman à Los Angeles (août 2014)

© Jeff Gritchen / AP / SIPA
 
L'oeuvre, qui devait être recyclée après l'exposition, est inspirée par le folklore chinois. Elle évoque une déesse qui vivait sur la lune et son  compagnon, un lapin qui lui fabriquait constamment un élixir de vie.
 
Après les canards et les lapins, des hippopotames
 
Une autre des oeuvres de Hofman, un canard en plastique gonflable jaune géant, a obtenu un succès considérable, en particulier en Asie.
 
Le canard, reproduction fidèle du jouet de bain classique, a voyagé dans 19 villes et 11 pays, dont Hong Kong, le Brésil, l'Australie et les Etats-Unis. Il a aussi inspiré de nombreuses répliques. En 2013, trois villes taïwanaises ont exposé leur version du volatile avant d'être contraintes par la météo de les soustraire à la vue du public.
 
La dernière création de Florentjin est un hippopotame de 21 mètres de long, immergé dans la Tamise et baptisé Hippopo Thames.