"Turner et ses peintres" s'exposent au Grand Palais

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 24/02/2010 à 12H58
"Turner et ses peintres" s'exposent au Grand Palais

"Turner et ses peintres" s'exposent au Grand Palais

© Culturebox

Le Grand Palais consacre jusqu'au 24 mai 2010, une grande rétrospective à William Turner. Après avoir été présentée à la Tate Britain de Londres, l'exposition "Turner et ses peintres" fait étape à Paris avant de partir à Madrid l'été prochain.

Au fil d'une centaine de toiles dont les trois quarts sont signées Turner, on découvre que l'artiste britannique (1775-1851) n'a eu de cesse de se mesurer aux maîtres anciens et à ses contemporains. L'exposition présente ses oeuvres en parallèle de celles auxquelles il a voulu se confronter, en particulier les chef-d'oeuvres du classicisme du XVIIème siècle comme "Le Déluge" de Poussin (1664). En hommage, mais aussi dans un désir de compétition, William Turner s'en inspire et signe une oeuvre éponyme en 1805.

Fils d'un barbier londonien, William Turner a connu le succès très jeune. A 27 ans, il devient membre à part entière de la Royal Academy. Rapidement, son attention se porte sur la peinture italienne de paysage du XVIIème siècle et sur les tableaux de Nicolas Poussin, du Titien et de Claude Gellée dit Le Lorrain. Il les admire pour la première fois, au musée du Louvre lors d'un séjour à Paris en 1802. Le Lorrain lui transmet son goût pour les paysages harmonieux et son sens de la lumière. Une préoccupation qui parcourt son oeuvre jusqu'à la fin de sa vie et qui fera de lui le précurseur de l'impressionnisme, 44 ans avant Claude Monet.

A voir aussi sur Culturebox
-> Les vidéos impressionnisme

A lire sur France3.fr  Turner et ses peintres, au grand Palais