Truphémus, peintre de l'intimité au musée de Bourgoin-Jallieu

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 08/04/2010 à 09H02
Truphémus, peintre de l'intimité au musée de Bourgoin-Jallieu

Truphémus, peintre de l'intimité au musée de Bourgoin-Jallieu

© Culturebox

Le peintre Truphémus est à l'honneur au Musée de Bourgoin-Jailleu jusqu'au 18 avril 2010. L'exposition permet de suivre le cheminement de cet artiste né à Grenoble mais installé à Lyon et qui peint toujours à 87 ans.

Truphémus est souvent qualifié de "peintre de l'intimité". "Son art" écrit le poète Calaferte" est de traduire le seul mouvement qui ait quelque importance : le mouvement intérieur". L'artiste né à Grenoble en 1922 et inscrit aux Beaux-arts de Lyon à partir de 1941 a pourtant été un grand voyageur, sillonnant la France de la Normandie à la Méditerranée , mais aussi la Belgique et les Pays-Bas et le Japon, un pays qui lui inspira de nombreux carnets de voyages. Mais que ce soit les rues de Lyon ou les paysages des Cévennes, scènes d'intérieures ou d'extérieures, habitées de personnages ou pas, toutes ces toiles semblent dotées d'une vie qui les rend presque irréelles, comme sorties d'un rêve. Truphémus est souvent comparé à Bonnard mais aussi à Balthus. Ce dernier était un fervent admirateur du peintre lyonnais à qui il écrivit : " Depuis qu'elle m'est révélée, je ne me lasse pas de vivre votre peinture avec un indicible bonheur et une surprise devant ce bonheur qui ne cesse de grandir. Vous voyez en peintre. Et vous vivez à travers votre peinture".



-> Voir aussi sur Culturebox
- "
le dernier Balthus chez l'Ecureuil"
- la culture dans votre région, en Rhône-Alpes