Traits résistants : bande dessinée et seconde guerre mondiale

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 01/04/2011 à 16H06
Traits résistants : bande dessinée et seconde guerre mondiale

Traits résistants : bande dessinée et seconde guerre mondiale

© Culturebox

Le CHRD (Centre d'Histoire, de la Résistance et de la Déportation) de Lyon propose l'exposition "Traits résistants", jusqu'au 18 septembre 2011. Il y est question de propagande et de résistance pendant la seconde guerre mondiale, par le biais de l'illustration, de la bande dessinée, et de l'animation. Les pièces présentées, planches originales, objets, extraits d'albums, films, datent de 1944 à nos jours.

Le CHRD de Lyon a été inauguré en 1992. Il a été aménagé dans l'ancienne école de santé militaire. C'est ici que Klaus Barbie, le"boucher de Lyon", a sévit à partir de 1943. Il était le chef de la Gestapo dans la région. Sous ses ordres ont été torturés beaucoup de résistants, parmi lesquels Jean Moulin. Il a ordonné de nombreuses exécutions, organisé des rafles, et décidé de déporter des milliers de personnes. Après une longue fuite, Barbie a été jugé, et condamné pour crimes contre l'humanité en 1987. Son QG à Lyon est devenu plus tard un lieu de mémoire. Des extraits du procès sont projetés toute la journée. Des expositions temporaires y explorent les thèmes de résistance, d'oppression, de guerre par des prismes très variés. Quant à l'exposition permanente, elle raconte l'occupation, la déportation, la Shoah, la barbarie nazie. Le CHRD est aussi doté d'un important centre de documentation en accès libre.

A voir aussi sur Culturebox :
- BD : Art Spiegelman Grand Prix à Angoulême
- "Indignez-vous !" de Stéphane Hessel, quand un ancien résistant parle d'engagement
- "Le Verfügbar aux enfers", une opérette de Germaine Tillion sur la déportation