Titouan Lamazou, en explorateur des mères

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 07/08/2010 à 12H10
Titouan Lamazou, en explorateur des mères

Titouan Lamazou, en explorateur des mères

© Culturebox

L'artiste, écrivain et navigateur français Titouan Lamazou expose ses photographies et ses peintures de "Femmes du monde" à la Maison des Traouïro de Perros-Guirec jusqu'au 5 septembre 2010. 

  Philippe Poupon, Loïk Peyron, Jean-Luc Van den Heede, Philippe Jeantot...au total ce sont treize skippers parmi les plus grands noms de la course au large qui se retrouvent aux côtés de Titouan Lamazou et de son voilier "Ecureuil d'Aquitaine II", le 26 novembre 1989, sur la ligne de départ du premier Vendée Globe. 3 jours plus tard, au passage du cap Finisterre, le skipper béarnais a déjà pris la tête de la course, les autres concurrents ne le reverront plus qu'à leur arrivée aux Sables-d'Olonne. Il faut dire que Titouan Lamazou a une particularité marquante : sa capacité à tout faire vite et bien. A 17 ans, en voulant réaliser un carnet de voyage autour du monde, il rencontre fortuitement Eric Tabarly et devient un de ses équipiers sur Pen Duick VI. A 35 ans, Lamazou remporte non seulement la première édition du Vendée Globe mais il s'octroie la même année la première place des monocoques sur la Route du Rhum. Entre 1986 et 1990, il est consacré champion du monde de course au large. Quand il lâche enfin la barre, pour reprendre les pinceaux, il se lance en 2001 dans son projet de portraits de femmes du monde. Deux ans plus tard , l'Unesco en fait l'un de ses ambassadeurs de paix. Il a réalisé à ce jour 15 000 oeuvres, croquis, photos ou gouaches de femmes rencontrées à travers le monde. Vite fait, bien fait, Titouan Lamazou continue de tracer son sillon.     

A voir aussi sur Culturebox :

-Les vidéos sur Les portraits de femme
-L'exposition Hugo Pratt bat son plein à Cherbourg