Teotihuacan, mystères et beauté d'une civilisation disparue, au musée du quai Branly à Paris

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 07/10/2009 à 10H33
Teotihuacan, mystères et beauté d'une civilisation disparue, au musée du quai Branly à Paris

Teotihuacan, mystères et beauté d'une civilisation disparue, au musée du quai Branly à Paris

© Culturebox

C'est une première en Europe. Jusqu'au 24 janvier, le musée du Quai Branly consacre une exposition à la mystérieuse civilisation de Teotihuacan, un immense cité de l'ancien Mexique fondée dans les années 100 avant J. -C. Plus de 450 pièce sont rassemblées, la plupart n'ont jamais été montrées au public.

Au Mexique, l'ancienne Cité des Dieux est un des sites les plus visités du pays avec 12 millions de visiteurs par an. Cela ne l'empêche pas d'avoir gardé nombre de ses secrets. En effet, seuls 5 % de la ville ont été fouillés. On ignore pour commencer jusqu'au vrai nom de cette ville. Ce sont les Aztèques, qui en la découvrant, la baptisèrent Teotihuacan, "le lieu où naissent les dieux". On sait par contre que le ville était ouverte aux échanges commerciaux et organisée de "façon autoritaire et assez égalitaire, du moins en apparence". On sait aussi que vers 550 après J.-C., un gigantesque incendie détruisit les monuments et les habitations de  prestige. Un évènement qui hâta le déclin de la ville. Mais on n'ignore encore les origines réelles de sa perte.  Une chose est sûre, c'est qu'elle ne porta pas chance aux Aztèques. Après avoir repris la ville (où les Toltèques de Tula s'étaient installés), ils sacralisèrent certains symboles et édifices (les pyramides) pour asseoir leur pouvoir. Puis la civilisation Aztèque sombra à son tour après avoir été chassée par les Espagnols au 16ème siècle.
--> pour aller plus loin :
->Site spécialisé sur la cité des dieux (en anglais)
->Les Peuples du soleil