Succès de l'exposition "La France en relief" : 140.000 visiteurs

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 24/02/2012 à 15H19
Situé dans les Alpes, Fenestrelle fut cédé au Piémont en 1713.

Situé dans les Alpes, Fenestrelle fut cédé au Piémont en 1713.

© Photo Valérie Oddos - Culturebox

La manifestation, qui s'est clôturée le 17 février au Grand Palais à Paris, a trouvé son public. En quatre semaines, quelque 140.000 curieux sont venus contempler les seize maquettes de places fortes qui y étaient exposées.

Ces pièces, réalisées à partir de l'ère de Louis XIV et jusqu'à Napoléon III, provenaient du musée des Plans-reliefs. Elles ont attiré en moyenne plus de 5000 visiteurs par jour sous la nef du Grand Palais. Un pic de 20.200 visiteurs sur deux jours a été atteint le dernier week-end (11 et 12 février).

Les jeunes séduits
Les moins de 26 ans ont constitué 20% des visiteurs. L'ensemble des ateliers pédagogiques avaient été réservés en totalité dès l'ouverture. Quant à l'album de l'exposition, il a été retiré deux fois et s'est vendu à 16.000 exemplaires.

L'exposition "La France en relief. Chefs d'oeuvres de la collection des Plans-reliefs" était la première organisée par la Maison de l'Histoire de France, qui doit s'installer dans le Marais dans une partie des locaux dévolus actuellement aux Archives nationales.

L'attrait des maquettes à usage militaire
Ce succès de l'exposition démontre l'intérêt des Français pour la collection des Plans-reliefs, qui constituait au départ un outil pour les stratèges militaires préparant l'attaque d'une place forte ou soucieux de la défendre. Un excellent argument, pour le musée des Plans-Reliefs installé au Invalides, pour tenter de persuader l'Etat de poursuivre sa rénovation.

Un musée qui manque de moyens
A l'heure actuelle, faute de ressources financières, le musée des Plans-reliefs n'est en mesure de montrer qu'une petite partie de sa collection. Une partie est exposée à Lille et le reste se trouve dans des réserves.

L'exposition, à laquelle nous avions consacré un article et un diaporama, était réalisée sous l'égide du ministère de la Culture, coproduite par la Maison de l'Histoire de France et la Réunion des musées nationaux-Grand Palais, avec la collaboration scientifique du musée des Plans-reliefs.