Strasbourg enrichit ses collections de vitraux

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 20/04/2012 à 19H03
Deux vitraux acquis par la ville de Strasbourg, à gauche la Crucifixion, à droite le Baiser de Judas, vers 1260

Deux vitraux acquis par la ville de Strasbourg, à gauche la Crucifixion, à droite le Baiser de Judas, vers 1260

© vendus chez Sothebys le 20 avril 2012

La ville de Strasbourg a annoncé vendredi l'acquisition de deux vitraux du XIIIe siècles, lors d'une vente aux enchères chez Sotheby's à Paris. Elles vont rejoindre les collections du musée de l'Oeuvre Notre-Dame

Les deux vitraux, d'environ 50 sur 50 centimètres, proviennent de l'église des Dominicains de Strasbourg, a indiqué la directrice des Musées de Strasbourg, Joëlle Pijaudier-Cabot. Datés d'environ 1260, ils représentent le Baiser de Judas et la Crucifixion.

Les deux oeuvres étaient vendues par deux particuliers alsaciens. Elles étaient estimées chacune entre 50.000 et 70.000 euros et ont été adjugées 156.750 et 228.750 euros.

Pour cette acquisition, le ministère de la Culture a accordé à la ville de Strasbourg une aide exceptionnelle de 50.000 euros, a fait savoir la mairie dans un communiqué. Par ailleurs, des associations et des particuliers ont promis 170.000 euros de dons, a précisé Joëlle Pijaudier-Cabot.

Les deux vitraux devraient rejoindre les collections du musée de l'Oeuvre Notre-Dame, qui en possède déjà plusieurs autres, sauvés de l'incendie et du bombardement de l'église des Dominicains en 1870. D'autres vitraux du même ensemble sont installés à la cathédrale de Strasbourg.