Sharon Haward, un nouveau regard sur Saint-Omer

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 15/09/2009 à 10H10
Sharon Haward, un nouveau regard sur Saint-Omer

Sharon Haward, un nouveau regard sur Saint-Omer

© Culturebox

Du 12 septembre au 18 octobre, la gare de Saint-Omer dans le Pas-de-Calais propose une exposition des oeuvres de Sharon Haward. En résidence dans la cité, la plasticienne britannique a notamment travaillé avec des photographes amateurs. Elle leur a notamment appris à regarder la ville sous un autre angle.

Il s'agit en fait d'une exposition européenne et plus précisément franco-britannique. Baptisée "Resider Reside", elle est organisée côté frenchie par l'Espace 36, un centre d'art, qui est aussi un lieu de création et de diffusion de l'art contemporain. Et côté english par le DAD (Dovert Arts Development). Sharon Haward n'était pas la seule artiste impliquée : un français participait à l'aventure. Il s'agit du photographe lillois Pierre-Yves Brest. Tous deux ont effectué des résidences des deux côtés de la Manche, entre la Côte d'Opale et le Kent. La finalité de cette démarche : comprendre comment et quels sont les liens qui se tissent entre les personnes et les lieux où elles vivent, de façon permanente ou temporaire.

Pour en savoir plus sur le projet, vu par Pierre-Yves Brest