"Scènes de bal, bals en scène", tous en piste au Centre National de la Danse

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 06/04/2011 à 09H41
"Scènes de bal, bals en scène", tous en piste au Centre National de la Danse

"Scènes de bal, bals en scène", tous en piste au Centre National de la Danse

© Culturebox

Quand la société se raconte à travers la danse et les bals, cela donne "Scènes de bal, bals en scène", une exposition proposée jusqu'au 30 avril 2011 au  Centre national de la Danse à Paris puis au Théâtre National de Chaillot du 5 mai au 10 juin. Une histoire des bals de la cour des rois aux parquets des bals populaires.

Pour la plupart d'entre nous, le mot "bal" renvoie à celui organisé dans chaque ville de France le 14 juillet, et dans lequel se rencontrèrent ceux qui allaient devenir nos parents qui n'avaient à l'époque pas beaucoup d'endroits pour aller "guincher" ! Mais avant d'être populaire, les bals furent des lieux d'exclusion, réservés à une élite. Né au Moyen-âge au sein de la Cour, on y dansait entre soi, avec un cérémonial très particulier et un faste sans pareil. Il fallait y être vu ; en être écarté était considéré comme une punition. Au début, il fallait éviter de serrer de trop près le corps de l'autre. Pour cela, la contredanse, venue d'Angleterre, était idéale. Puis vint la valse, qui trouve son origine en Europe Centrale, plus "enlaçante" et sensuelle mais si élégante. Le bal ne devint un loisir collectif qu'à la fin du XVIIIème siècle. Les codes vont alors changer et de nouvelles danses verront le jour. Quant au bal du 14 juillet, il verra le jour en 1879, à l'occasion de la première commémoration de la prise de la Bastille.
Il faut rappeler aussi que le bal a inspiré les artistes. Les cinéastes d'abord : comment oublier la fameuse scène de bal du "Guépard" de Visconti, "Le bal du Comte d'Orgel" de Marc Allégret ou encore "Carrie au bal du diable" de Brian de Palma ? Les chorégraphes ensuite : de Kurt Jooss (dans la "GrandeVille") à Pina Bausch (dans "Kontakthof"), en passant par José Montalvo ou Philippe Decouflé, tous ont évoqué un jour à leur manière, cet espace de liberté et de rencontres.

A voir aussi sur Culturebox :
- Juliette fait son bal avec Clotilde Coureau
- Festival-salsa-au-palais-des-festivals

- Une grande tarentelle pour les 30 ans de la maison de la danse