Rétrospective Roger Blaquière au centre culturel l'Espal

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 03/12/2009 à 16H43
Rétrospective Roger Blaquière au centre culturel l'Espal

Rétrospective Roger Blaquière au centre culturel l'Espal

© Culturebox

Du 6 au 20 décembre 2009, le centre culturel l'Espal au Mans propose une rétrospective autour des oeuvres de Roger Blaquière. Peintures, sculptures, paravents, objets d'art, l'artiste aujourd'hui âgé de 76 ans a exploré le figuratif avant de revenir vers l'abstraction mais toujours avec un goût prononcé pour le voyage.

Roger Blaquière, c'est deux vies qui s'entrecroisent et se nourrissent. Celle de l'artiste et celle de l'enseignant. Né en 1933 à Paris, Blaquière étudie aux Beaux-Arts de Paris puis à la Casa Velasquez en 1958. En 1963, il obtient le Grand prix de Rome en peinture. Puis à partir de 1964 et jusqu'en 1967, il étudie à la Villa Médicis. Quand il arrive là, sa peinture tend vers un dépouillement proche de l'abstraction, avec des noirs et des bruns. En Italie, il revient à la figuration, aux couleurs. Il rentre ensuite en France, pour enseigner aux Beaux-Arts du Mans (il y restera de 1967 à 1995). Une fonction qui va l'obliger à réfléchir sur la peinture. "Je me suis approprié l'histoire de l'art sur laquelle je m'interrogeais" dit-il. "Quand je parlais de Nicolas Poussin, je travaillais Poussin. Quand je parlais de Soutine, je réfléchissais sur la couleur. L'enseignement m'a amené à appliquer ce que je disais".