"Remember nature" : le plasticien écologiste Metzger au MAMAC de Nice

Par @Culturebox
Mis à jour le 01/03/2017 à 15H01, publié le 01/03/2017 à 14H49
Une des oeuvres présetntées au MAMAC

Une des oeuvres présetntées au MAMAC

© France 3 / Culturebox capture d'écran

La MAMAC de Nice propose, jusqu'au 14 mai, "Remember nature", une exposition de l'artiste Gustav Metzger. A bientôt 91 ans, il n'a cessé de dénoncer les atteintes à la nature. Adolescent pendant la seconde guerre mondiale, obsédé par la destruction, il a toujours travaillé sur ce thème en explorant de nombreux modes d'expression.

Né de parents juifs polonais à Nuremberg en 1926 et apatride depuis 1940, Gustav Metzger a été profondément marqué par les horreurs et les ravages de la seconde guerre mondiale. Il n'a eu de cesse d'illustrer le concept de destruction pour mieux la combattre. Loin des coteries et des mondanités, il s'est engagé très tôt, dès le début des années 60, dans le combat pour l'environnement. Il est l'un des principaux membres du courant de "l'art autodestructeur".

Reportage : V. Varin / E. Jacquet / C. Delannoy

Toiles rongées par l'acide, plantes asphyxiées par l'oxyde de carbone, utilisation de détritus et de vieux journaux, Metzger illustre le cauchemar qui l'habite. L'exposition proposée à Nice revient sur cette démarche qui est celle d'une vie. Des archives permettent de revoir les moments importants de son geste créatif depuis le début des années 60. Certaines installations du passé sont également réactivées au MAMAC.