Réclamation du musée d'Auschwitz à un musée américain

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 28/02/2012 à 18H53
Le musée d'Auschwitz, en Pologne, est situé dans l'enceinte même du camp de la mort nazi

Le musée d'Auschwitz, en Pologne, est situé dans l'enceinte même du camp de la mort nazi

© Bildagentur RM/Photononstop

Le musée d'Auschwitz-Birkenau peine à obtenir du musée de l'Holocauste de Washington le retour d'un baraquement d'origine de ce camp nazi de la mort, prêté aux Etats-Unis il y a plus de 20 ans.

"En vertu de la loi polonaise, la partie américaine est obligée de nous retourner cet objet. Les délais sont dépassés", a indiqué Jaroslaw Mensfelt, porte-parole du musée d'Auschwitz-Birkenau. Selon la presse polonaise, le musée américain tente de garder le baraquement qui lui a été prêté en 1989 et qui fait partie de son exposition permanente.

"Il s'agit de la moitié d'un baraquement. L'autre moitié se trouve toujours sur le site de Birkenau" ; "Les négociations sont en cours" a ajouté le responsable. "Un musée qui se respecte rend toujours les objets empruntés aux autres. C'est le principe de base dans ce secteur", a rappelé le directeur du musée d'Auschwitz-Birkenau, Piotr Cywinski, cité par le quotidien Rzeczpospolita.

"En raison de sa taille et de la complexité de son installation, démonter ce baraquement et le transporter en Pologne présente des difficultés particulières, avec le risque de l'endommager", a réagi le musée de l'Holocauste dans un communiqué.

Le musée américain a également souligné qu'il avait déjà "rendu des centaines d'objets" à ses partenaires polonais et avait "renégocié avec eux de nouveaux prêts d'objets similaires ou identiques" afin de répondre aux exigences de la nouvelle législation polonaise.

L'Allemagne nazie a exterminé à Auschwitz-Birkenau environ 1,1 million de personnes, dont un million de juifs de différents pays européens, entre 1940 et le début de 1945. Les autres victimes de ce camp furent surtout des Polonais non-juifs, des Roms et des prisonniers soviétiques.