Puzzle de Dachau vendu sur Amazon : tollé et disparition de la page

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 30/09/2012 à 17H09
Le puzzle du four crématoire de Dachau...

Le puzzle du four crématoire de Dachau...

© Amazon.com

Un puzzle représentant le four crématoire du camp de concentration nazi de Dachau, en Bavière, a été mis en vente sur le site du géant de la distribution en ligne Amazon. Il a suscité l'indignation d'une élue conservatrice allemande, a rapporté le magazine "Der Spiegel" sur internet dimanche. La page web a apparemment disparu du site.

Le puzzle de 252 pièces, vendu actuellement 24,99 dollars ou 17,99 livres (environ 20 euros) sur Amazon montrait une photo des fours crématoires de Dachau, en Bavière, au sud de l'Allemagne. La page web (retirée depuis) était présentée dans la catégorie "jouets". Le puzzle est indiqué comme convenant aux enfants "à partir de 8 ans".

Une "claque au visage" des rescapés des camps
"Pour les survivants des camps de concentration et les proches des victimes, c'est une véritable claque au visage", écrit dans une lettre Gerda Hasselfeldt, présidente au Parlement du groupe CSU, le parti frère bavarois de l'Union chrétienne démocrate (CDU) de la chancelière Angela Merkel.

Cette lettre est adressée à Jeff Bezos, patron du distributeur en ligne américain Amazon, citée par le magazine "Der Spiegel" sur son site internet. "Le mémorial de Dachau est un lieu de souvenir pour la souffrance d'innombrables victimes. Cela ne peut pas être dans l'intérêt d'Amazon de vendre un tel jeu", fustige Gerda Hasselfeldt.

Le crématorium du camp de concentration de Dachau, en Allemagne (17/12/2011)

Le crématorium du camp de concentration de Dachau, en Allemagne (17/12/2011)

© Angelika Jakob / Bilderberg / AFP
Le camp de Dachau fait partie des 80 camps mis en place par le régime nazi après l'incendie du Reichstag en 1933. Plus de 200.000 personnes, opposants politiques, juifs, roms, homosexuels, handicapés, prisonniers de guerre, ont été emprisonnées dans ce camp et entre 32.000 et 43.000 y ont perdu la vie, selon les sources, jusqu'à sa libération par les troupes américaines en avril 1945.

Réactions indignées lundi
Le Comité International de Dachau , représentant des rescapés politiques, juifs, Sinti et Rom, provenant de plus de 40 pays, "a pris connaissance avec horreur" de cette annonce sur internet, a annoncé le Comité dans un communiqué. "Les fours de Dachau ont fonctionné pour brûler des milliers de morts du camp de Dachau  et de ses 'kommandos'. Ils doivent être respectés et demeurer dans l'histoire de l'humanité (...) L'offre d'achat d'un tel puzzle  constitue un défi inacceptable envers l'histoire, envers ces hommes, femmes, enfants qui ont été brûlés dans ces effrayants fours crématoires."

La Confédération des Juifs de France et Amis d'Israël s'est également "indignée", dans un autre communiqué, de la vente de ce puzzle , estimant qu'il y a "des symboles avec lesquels on ne joue pas!". Parlant d'une "véritable injure", elle estime qu'on "ne peut pas, on ne doit pas faire de l'argent avec un jeu qui injurie la mémoire de nos morts, la mémoire de nos martyrs!" Elle juge également "indécent de présenter à nos enfants le lieu du martyrologue et de la barbarie comme un +lieu banalisé+".