L'exposition Chtchoukine vue par 1 million de visiteurs

Par @Culturebox
Mis à jour le 23/02/2017 à 16H15, publié le 09/01/2017 à 10H36
L'exposition de la collection Chtchoukine prolongée de deux semaines à la fondation Vuitton

L'exposition de la collection Chtchoukine prolongée de deux semaines à la fondation Vuitton

© Irina Kalashnikova/SIPA

L'exposition consacrée à la collection Chtchoukine à la Fondation Vuitton a accueilli plus d'un million de visiteurs. Face à ce succès, les organisateurs ont annoncé la prolongation d'"Icônes de l'art moderne" jusqu'au 5 mars et des horaires exceptionnels.

A partir du 27 février, les horaires d'ouverture sont élargis de 7h à 23h, toujours 7 jours/7, et jusqu'à 1h du matin le 4 mars. Toujours pendant la dernière semaine, chaque matin de 7h à 9h, la Fondation offrira un petit déjeuner au public. Enfin, le 1er mars, les espaces de l'exposition "seront spécialement dédiés aux enfants et aux familles". 
 
·         Chaque matin de 7h à 9h se tiendront les « Morning Chtchoukine » pendant lesquels la Fondation offrira un petit déjeuner au public.  
·         Le mercredi 1er mars de 9h à 19h se tiendra la journée « Chtchoukine en famille » qui proposera des parcours « Chtchoukine en rimes et comptines », des micro-visites en famille et un atelier «Chercheurs d’art », à la recherche des chefs d’œuvres de la Fondation.
·         Le samedi  4 mars à partir de 23h Concert Surprise : un artiste phare de musique électronique proposera un voyage sonore dans les contrées russes. Le nom de l’artiste sera révélé le soir même.  

29 Picasso, 22 Matisse, 12 Gauguin mais aussi des Manet, Monet ou Van Gogh : cet ensemble unique de 278 chefs d'oeuvre de l'art moderne, constitué par l'homme d'affaires russe Serguei Chtchoukine, est pour la première fois réunie en grande partie à la Fondation Louis Vuitton  depuis sa dispersion en 1948.

France 3 Paris Île-de-France : B. Lopez / F. Malverde / Y. Dewulf / G. Courtois / A. Le Luhern
 
L'interview de Bernard Arnault :
La prolongation de deux semaines de l'exposition, intitulée "Icônes de l'art moderne", a été décidée par la fondation "en accord avec ses partenaires", le musée de l'Ermitage de Saint-Pétersbourg et le musée Pouchkine" de Moscou, les deux institutions entre lesquelles a été répartie la collection en 1948, ainsi que la Galerie Tretiakov de Moscou. Celle-ci a, en effet, prêté la majorité des 31 oeuvres des avant-gardes russes, de Malevitch à Tatline ou Popova, qui dialoguent avec les oeuvres acquises entre 1898 et 1914 par Serguei Chtchoukine, considéré comme l'un des plus grands mécènes du début du XXe siècle.