Picasso, Monet, Van Gogh : la collection Morozov sera exposée en 2020 à la Fondation Louis Vuitton

Par @Culturebox
Mis à jour le 18/07/2017 à 11H57, publié le 18/07/2017 à 11H46
La façade de la Fondation Louis Vuitton, érigée dans le bois de Boulogne.

La façade de la Fondation Louis Vuitton, érigée dans le bois de Boulogne.

© Alberto Pezzali / NurPhoto

Après le succès de l'exposition Chtchoukine, la Fondation Louis Vuitton à Paris accueillera à l'automne 2020 la collection d'art moderne français et russe des frères Morozov, autres grands mécènes moscovites du début du 20e siècle, a annoncé mardi la fondation.

Cézanne, Gauguin, Van Gogh, Renoir, Monet, Bonnard, Denis, Matisse, Derain et Picasso, mais aussi des artistes de l'avant-garde russe : quelques 200 oeuvres de cette remarquable collection, conservée entre Moscou et Saint-Pétersbourg, seront présentées pendant quatre mois à la fondation.

Les frères Mikhaïl et Ivan Morozov étaient de riches industriels moscovites amateurs d'art, comme leur compatriote Serguei Chtchoukine, dont l'exceptionnelle collection a fait l'objet du 22 octobre 2016 au 5 mars 2017 d'une exposition à la Fondation Louis Vuitton vue par un nombre record de 1,2 million de visiteurs.

Les Morozov à l'origine de la philanthropie artistique

"Les Morozov et les Chtchoukine forment (...) les deux principales familles qui ont dominé la vie culturelle moscovite au début du 20e siècle, inventé le concept de philanthropie artistique et directement contribué à la reconnaissance internationale des peintres modernes français", rappelle la fondation dans un communiqué conjoint avec le musée de l'Ermitage de Saint-Pétersbourg, le musée Pouchkine et la galerie Tretiakov à Moscou.

Nationalisées peu après la révolution de 1917 par les Bolchéviques, les collections Chtchoukine et Morozov étaient devenues les première et deuxième sections du "Musée de la nouvelle peinture occidentale" finalement dissout par Staline en 1948. La collection Morozov a ensuite été répartie entre les trois musées. "C'est un ensemble majeur d'oeuvres modernes du début du 20e siècle qui sera présenté, c'est un événement international du même niveau que l'exposition Chtchoukine", a déclaré à l'AFP Jean-Paul Claverie, conseiller de Bernard Arnault, président de la Fondation Louis Vuitton.

Une collection éclectique et inédite

Les frères Morozov ont acquis des toiles emblématiques des mouvements impressionnistes, post-impressionnistes et modernes français, mais aussi des oeuvres d'art russes, à la différence de Chtchoukine, "qui n'a collectionné que de l'art français", a précisé le conseiller du patron de LVMH. "La collection Morozov n'a jamais été réunie et présentée ni en France ni à l'étranger de la manière dont nous allons la présenter", a-t-il encore souligné.

Après avoir été accueillies à la Fondation Louis Vuitton, l'exposition Chtchoukine ainsi que la future exposition Morozov seront présentées au musée de l'Ermitage et au musée Pouchkine, a indiqué la fondation inaugurée dans le Bois de Boulogne en octobre 2014.