Philippe Dié : peintre de geishas

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 04/05/2009 à 10H19
Philippe Dié : peintre de geishas

Philippe Dié : peintre de geishas

© Culturebox

Le peintre Philippe Dié ouvre les portes de son atelier. L'occasion de découvrir un univers japonisant où les geishas sont remarquablement mises en lumière.

Le peintre Philippe Dié n'est sans doute pas le seul à se passionner pour les geishas. Loin d'être des prostituées ces dames de compagnie raffinées dédient leurs vies à la connaissance des arts traditionnels japonais. Leur univers inspire nombre d'artistes et notamment les réalisateurs.
Déjà en 1976, "l'empire des sens" le célèbre film érotique de Nagisa Oshima mettait à l'honneur l'histoire vraie d'une ancienne geisha. Lors de sa sortie dans les salles japonaises le film provoqua un vrai scandale en raison de son caractère pornographique. Il fut censuré dans son pays d'origine.  Après quelques ennuis, et grâce à la coproduction française, le film fut finalement diffusé dans le monde entier et connût un grand succès.
Plus récemment, sorti en 2005, "Mémoires d'une geisha" de l'américain Rob Marshall fût également une réussite cinématographique. Dans son dernier film  "Inju : la Bête dans l'ombre" sorti en 2008, le cinéaste français Barbet Schroeder bâtit également son histoire autour d'une geisha.