Paris fait sa nuit blanche

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 03/10/2010 à 15H54
Paris fait sa nuit blanche

Paris fait sa nuit blanche

© Culturebox

Les noctambules ont pu découvrir quelques 140 projets artistiques répartis dans le centre de la capitale à l'occasion de cette 9ème édition parisienne de la "Nuit Blanche", organisée dans la nuit du 2 et au 3 octobre 2010. 

C'est en 2002 que le Maire de Paris, Bertrand Delanoë, sur les conseils de son adjoint à la culture, Christophe Girard, décide d'instaurer ce principe d'une fête annuelle nocturne faisant intervenir des artistes dans des lieux habituellement fermés au public. Il en confie l'organisation à Jean Blaise, créateur du festival "Les allumés de Nantes". Le terme de "Nuit blanche" s'inspire de manifestations culturelles organisées dans les pays nordiques et jusqu'en Russie à l'occasion du solstice d'été.
En 2003, l'organisation des animations est confiée à un groupe de six commissaires (Ami Barak, Pierre Bongiovanni, Robert Fleck, Camille Morineau, Suzanne Pagé et Gérard Paquet). L'édition 2005 voit le retour aux commandes de Jean Blaise. En 2006, l'organisation est confiée à Jérôme Sans et Nicolas Bourriaud, les anciens directeurs du Palais de Tokyo. C'est Martin Bethenod, le journaliste, marchand d'art et patron de la FIAC qui était à la baguette de cette édition 2010 tournée vers l'art contemporain. La manifestation a connu un vrai succès populaire dès sa première édition, suscitant l'adhésion d'autres villes comme Montréal, Madrid ou Toronto.
 
A voir aussi sur Culturebox :
- "Athmosphères +", l'art contemporain s'invite dans la nature bretonne
- Le Vent des Forêt sème l'art contemporain aux 4 coins de la Meuse
- 8ème édition de la Nuit Blanche : "Paris" réussi
- Nuit blanche "multicolore" à Amiens