Ouverture de Mini World le plus grand parc de miniatures animées de France

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 30/06/2016 à 12H41
Mini World ouvre à Vaux-en-Velin Près de Lyon © France 3 Culturebox

C'est un très grand jour pour un tout petit monde, celui de Mini World. Le plus grand parc de miniatures animées de France ouvre ses portes ce jeudi 30 juin 2016 à Vaulx-en-Velin près de Lyon. Fête foraine, ville, campagne, station de ski, stade de foot... différents paysages et scènes de vie sont à découvrir sur 2500 M2. Visite de cet univers féerique qui a nécessité beaucoup de travail.

Reportage S. Lequesne / G. Minangoy / F. Mazzega

Mini World c'est un peu le monde de la démesure : 30 000 personnages, 6000 véhicules, 150 trains, plus de 300 animations et 40 000 lumières. Ces chiffres vertigineux sont à la hauteur du résultat, car ce royaume des modèles réduits est un enchantement. Toutes les pièces réalisées avec un impressionnant souci du détail sont mises en scène dans des décors plus vrais que nature et avec un éclairage réalisé par des artistes de la fête des Lumières de Lyon.
Toutes les 20 minutes Mini World s'embrasse et passe du jour à la nuit.  Pour Richard Richarté, le créateur de ce monde miniature, tout a commencé au cours d'un repas de famille "En 2012 j'ai proposé à ma famille de faire une petite maquette pour noël avec des petits père-noël et la nuit je me suis dit pourquoi faire une petite maquette alors que l'on pourrait faire une grande et donc j'ai décidé de faire un monde géant animé et féerique".
La station de ski de Mini World © France 3 Culturebox

Un mélange de réalité, de féerie et d'humour

La machine est donc lancée et 3 ans et demi plus tard, Mini World voit donc le jour. Dans cet univers parallèle, la réalité se mêle à la féérie et à l'humour. Les Beatles traversent Abbey road pour se rendre à la fête foraine, des pingouins mangent des glaces, des trains de la poste roulent à grande vitesse et le Père-noël fait le plein de rêve. " Dans tout ce qu'on a voulu faire, à chaque fois il y a du cocasse et du loufoque. On a distillé une bonne dose d'humour dans l'ensemble de nos mondes" précise Steven Vasselon le directeur de la communication de Mini World.
Les Beatles traversent Abbey road pour se rendre à la fête foraine

© France 3 Culturebox

70 000 de travail pour construite Mini World

Pour construire ce monde de la miniature, 70 000 heures de travail ont été nécessaires. Un chantier titaneque réalisé par une vingtaine de petites mains, principalement des maquettistes recrutés après avoir été triés sur le volet. Il a aussi fallu de l'argent, 3 millions d'euros ont été versés par des investisseurs privés séduits par ce rêve d'enfant. 

Bientôt un Mini Lyon

Et l'aventure est loin d'être terminée. Les équipes de Mini World travaillent déjà sur un nouveau projet : la création d'un Mini Lyon. Les bâtiments et lieux emblématiques comme la basilique de Fourvière, le parc de la Tête d’Or ou le quartier de Confluence seront reproduits. Une première tranche de la ville sera inaugurée l'an prochain. La deuxième en 2018.