Opération "Moulage des corps" au festival de marionnettes Mima de Mirepoix

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 18/06/2013 à 16H57
JoSmith et Katia Leroi-Godet : sculptures en papier réalisées à partir d'un moulage

JoSmith et Katia Leroi-Godet : sculptures en papier réalisées à partir d'un moulage

© Capture d'écran Culturebox

En amont du festival de marionnettes Mima qui se déroulera du 1er au 4 août à Mirepoix en Ariège, deux plasticiennes proposent aux habitants de mouler leur corps. Les adeptes de l'abstraction peuvent se rhabiller, cet art là est des plus concrets puisque les formes moulées appartiennent bel et bien à des modèles vivants. Une manière d'impliquer les habitants de Mirepoix dans le processus créatif.

L'Art vous-emballe-t-il ? Vous sentez-vous déconnecté, incapable de décrypter le "subtil" message qui se cacherait, peut-être, quelque part. Il faut dire que nombre d'oeuvres contemporaines reposent sur des concepts pour le moins farfelus. Jo Smith et Katia Leroi-Godet souhaitent privilégier l'idée d'un moment vécu, d'une relation entre l'artiste modeleur et le modèle dont il restera une trace visible. A travers ces "fragments" d'individus, un pied, une main, un visage ou un corps entier, les artistes tisseront des liens entre tous ces anonymes qui ont accepté d'offrir leur corps à l'art. 

Reportage de L. Winsback, P. Dussol, C. Benetreau, C. Pelhate
Comme un symbôle des relations entre les hommes, le stand de Jo et Katia  se trouve au coeur du marché de Mirepoix, lieu emblématique du passage et des rencontres. Entre éloge de l'individu et mémoire collective, la démarche des deux platiciennes est réellement novatrice. Les habitants se prêtent bien au jeu, appréciant d'être "momifiés" pour un petit moment, couverts de bandelettes de papier. Une vraie petite collecte qui constitue le coeur/corps de l'oeuvre à venir. 

Jeunes, vieux, le moulage ne rend pas compte du passage du temps, figeant uniquement les formes extérieures. Mais avec un peu d'imagination, on peut imaginer ce qu'il y a avait à l'intérieur ... Avec ces sculptures "organiques", qui seront exposées à travers une gigantesque fresque en 3D lors du Mima, les deux artistes donnent à voir la somme de toutes ces individualités, de toutes ces formes si ressemblantes et pourtant si dissemblables. 
Moulage des corps : la création en live

Plus d'infos sur le festival de marionnettes Mima.